Histoire universelle, tr. par E. Aroux et P. Lopardi, 2

1844
0
Google ʡ .
 

 - 

.

-

353 - Le premier qui ayant enclos un terrain s'avisa de dire Ceci est moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la socit civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de misres et d'horreurs n'et point pargns au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou. comblant le foss, et cri ses semblables : Gardez-vous d'couter cet imposteur ; vous tes perdus si vous oubliez que les fruits sont tous, et que la terre n'est personne...
384 - Aucune partie de l'Europe n'est situe d'une manire aussi avantageuse que cette pninsule pour devenir une grande puissance maritime ; elle a, depuis les bouches du Var jusqu'au dtroit de la Sicile, deux cent trente lieues de ctes ; du dtroit de la Sicile au cap d'Otrante sur la mer d'Ionie, cent trente lieues ; du cap d'Otrante l'embouchure de l'Isonzo sur l'Adriatique, deux cent trente lieues ; les trois les de Sicile, de Corse et de Sardaigne ont cinq cent trente lieues de ctes...
15 - Darius , fils d'Hystaspe , issu du sang des Achmnides , dut le trne ce prsage et un oracle : pour ajouter ses droits , il pousa deux filles de Cyrus. Ses conqutes au dehors, non moins que son administration l'intrieur, le rendirent le plus grand roi des Perses. Il marcha i.
383 - Viso, prennent leurs sources: le Var qui se jette dans la Mditerrane ; la Durance qui se jette dans le Rhne, et le P qui traverse toutes les plaines de l'Italie en recueillant toutes les eaux de cette pente des Alpes et d'une portion de l'Apennin ; dans le systme de montagnes...
382 - l'ouest, l'Adriatique l'est, la mer d'Ionie au sud, dont les deux cts latraux ont deux cents deux cent dix lieues de longueur , et les deux autres cts de soixante quatre-vingts lieues. La surface de ce trapze est de six mille lieues carres. La troisime partie , ou les les , savoir : la Sicile , la Sardaigne et la Corse qui, gographiquement, appartient plus l'Italie qu' la France, forme une surface de quatre mille lieues carres ; ce qui porte...
490 - Lsetorius n'tait pas orateur : Romains, disait-il, je ne sais point parler, mais ce que j'ai dit une fois, je sais le faire; assemblez-vous demain; je mourrai sous vos yeux, ou je ferai passer la loi.
383 - Les Apennins sont des montagnes du second ordre beaucoup infrieures aux Alpes ; ils traversent l'Italie et sparent les eaux qui se jettent dans l'Adriatique, de celles qui se jettent dans la Mditerrane. Ils commencent o finissent les Alpes, aux collines de Saint-Jacques, prs du Mont-Ariol, le dernier des Alpes.
383 - Mditerrane , la Durance qui se jette dans le Rhne , et le P qui traverse toutes les plaines de l'Italie , en recueillant toutes les eaux de cette pente des Alpes et d'une portion de l'Apennin ; dans le systme des montagnes que domine le Saint-Gothard, prennent leurs sources : le Rhin, le Rhne, l'Inn , un des plus gros affluents du Danube, et le T...
384 - Gnes et la Toscane , elle et eu un centre prs de tous les points de la circonfrence; elle et eu unit de rivires, de climat et d'intrts locaux. Mais, d'un ct, les trois grandes les qui sont un tiers de sa surface...
381 - Parme, comme centre, vous tracez une dmi circonfrence du ct du nord avec un rayon gal la distance de Parme aux bouches du Var, ou aux bouches de l'Isonzo (soixante lieues), vous aurez trac le dveloppement de la chane suprieure des Alpes qui spare l'Italie du continent. Ce demi cercle forme le territoire de la partie dite continentale , dont la surface est de cinq mille lieues carres.