Histoire de l'assemble constituante, 1

 

 - 

.

-

177 - Que tous les biens ecclsiastiques sont la disposition de la nation, la charge de pourvoir, d'une manire convenable, aux frais du culte, l'entretien de ses ministres, et au soulagement des pauvres...
143 - ... de votre crime ? Contemplateurs stoques des maux incalculables que cette catastrophe vomira sur la France ; impassibles gostes qui pensez que ces convulsions du dsespoir et de la misre passeront comme tant d'autres, et d'autant plus rapidement qu'elles seront plus violentes, tesvous bien srs que tant d'hommes sans pain vous laisseront savourer les mets dont vous n'aurez voulu diminuer ni le nombre ni la dlicatesse?
320 - Vous qui pouvez influer par tant de moyens sur la confiance publique, clairez sur ses vritables intrts le peuple qu'on gare, ce bon peuple qui m'est si cher , et dont on m'assure que je suis aim quand on veut me consoler de mes peines.
199 - Les qualits ncessaires pour tre citoyen actif sont : 1 d'tre Franais ou devenu Franais ; 2 d'tre majeur de vingt-cinq ans accomplis; 3 d'tre domicili de fait dans le canton, au moins depuis un an ; 4 de payer une contribution directe de la valeur locale de trois journes de travail ; 5 de n'tre point dans l'tat de domesticit, c'est--dire, de serviteur gages.
48 - ... conseillers les ont tirs; renvoyez cette artillerie, destine couvrir vos frontires; renvoyez surtout les troupes trangres, ces allis de la nation , que nous payons pour dfendre, et non pour troubler nos foyers : votre majest n'en a pas besoin. Eh! pourquoi un monarque ador de~ vingt-cinq millions de Franais ferait-il accourir grands frais autour du trne quelques milliers d'trangers ? Sire, au milieu de vos enfans, soyez gard par leur amour.
20 - Oui , c'est parce que le nom de peuple n'est pas assez respect en France , parce qu'il est obscurci, couvert de la rouille du prjug, parce qu'il nous prsente une ide dont l'orgueil s'alarme, et dont la vanit se rvolte , parce qu'il est prononc avec mpris dans les chambres des aristocrates ; c'est pour cela mme , messieurs , que je voudrais , c'est pour cela mme que nous devons nous imposer non -seulement de le relever, mais de l'ennoblir, de le rendre dsormais respectable...
318 - Je dfendrai donc , je maintiendrai la libert constitutionnelle, dont le vu gnral , d'accord avec le mien, a consacr les principes.
24 - L'Assemble nationale, considrant qu'appele fixer la constitution du royaume, oprer la rgnration de l'ordre public, et maintenir les vrais principes de la monarchie, rien ne peut empcher qu'elle ne continue ses dlibrations, dans quelque lieu qu'elle soit force de s'tablir, et qu'enfin partout o ses membres sont runis l est l'Assemble nationale...
173 - Les citoyens ont des droits et des droits sacrs pour le corps mme de la socit; ils existent indpendamment d'elle; ils en sont les lments ncessaires, et ils n'y entrent que pour se mettre avec tous les droits sous la protection de ces mmes lois auxquelles ils sacrifient leur libert.
46 - Le danger est pour le peuple des provinces. Une fois alarm sur notre libert, nous ne connaissons plus de frein qui puisse le retenir. La distance seule grossit tout, exagre tout, double les inquitudes, les aigrit, les envenime.