Histoire de la chute des Jsuites au XVIIIe sicle: (1750-1782)

 

 - 

.

-

121 - Les Jsuites auront-ils la victoire? Voil la question qui agite les cabinets et qui est la source des intrigues , des tracasseries , des embarras de toutes les cours catholiques. En vrit, l'on ne peut pas voir ce tableau de sang-froid sans en sentir l'indcence; et, si j'tais ambassadeur Rome, je serais honteux de voir le P.
41 - ... confesseur lui a marques sur cet article, et il est persuad que le pape et ceux que Sa Majest veut bien consulter Rome, tant instruits des faits, lveront par leur conseil et leur autorit les obstacles qui loignent le roi de remplir un devoir saint pour lui, et difiant pour les peuples. II est ncessaire de prsenter au pape et au cardinal Spinelli la suite vritable des faits, pour qu'ils connaissent et puissent apporter remde aux difficults qui sont suscites, tant...
40 - .que l'on s'tait trop moqu du confesseur du feu roi quand M. le comte de Toulouse tait arriv au monde, et qu'il ne voulait pas qu'il lui en arrivt autant. Je n'eus rien rpondre un semblable motif, et, aprs avoir puis tout ce que le dsir que j'avais de remplir mes devoirs put me faire trouver de plus propre le persuader de n'couter que la religion et non l'intrigue, je ne le vis plus.
263 - Socrate d'Athnes tait, entre nous, un homme trs imprudent, un ergoteur impitoyable qui s'tait fait mille ennemis et qui brava ses juges trs mal propos. Nos philosophes aujourd'hui sont plus adroits; ils n'ont point la sotte et dangereuse vanit de mettre leurs noms leurs ouvrages; ce sont des mains invisibles qui percent le fanatisme d'un bout de l'Europe l'autre avec les flches de la vrit. Damilaville vient de mourir; il tait l'auteur du christianisme dvoil1 et de...
365 - ... et sa fcondit dans la production des rejetons qui promettent d'tendre et d'orner de toutes parts le champ du Seigneur. La dispersion mme des pierres du sanctuaire cause par des calamits rcentes et des revers qu'il faut plutt pleurer que rappeler la mmoire, l'anantissement de la discipline des ordres rguliers ( de ces ordres, la gloire et l'ornement de la religion et de l'Église...
365 - Aprs avoir, par de ferventes prires, implor l'assistance divine , aprs avoir pris l'avis et les conseils d'un grand nombre de nos vnrables frres les cardinaux de la sainte Église romaine, nous avons donc...
38 - Sorbonne, et d'crire son confesseur pour qu'il en consultt d'autres, afin de trouver les moyens de me laisser auprs de sa personne (puisqu'il le dsirait) sans tre expose au soupon d'une faiblesse que je n'avais plus. Le Roi connaissant mon caractre, sentit qu'il n'y avait" pas de retour esprer de ma part, et se prta ce que je dsirais.
41 - La ngociation dont il s'agit n'est donc pas relative moi, mais elle m'intresse vivement pour le Roi, qui je suis aussi attache que je dois l'tre ; ce n'est pas de mon ct qu'il faut craindre de mettre des conditions dsagrables; celle de retourner avec mon mari n'est plus proposable puisqu'il a refus pour jamais et que par consquent ma conscience est fort tranquille ce sujet; toutes les autres ne me feront aucune peine. Il s'agit...
349 - ... outre qu'il sera assign ceux qui resteront ainsi dans le sicle, jusqu' ce qu'ils soient pourvus d'ailleurs, une pension convenable sur les revenus de la maison ou du collge o ils demeuraient, eu gard cependant aux revenus de ces maisons et aux charges qui leur sont attaches. Mais les Profs dj admis aux Ordres sacrs, et qui, dans la crainte de n'avoir pas de quoi vivre honntement, soit par le dfaut ou la modicit de leur pension, soit par l'embarras de se procurer...
41 - ... toutes les autres ne me feront aucune peine ; il s'agit de voir celles qui seront proposes au roi, c'est aux personnes habiles et dsirant le bien de Sa Majest en chercher les moyens. Le roi, pntr des vrits et des devoirs de la religion, dsire employer tous les moyens...