uvres de Vergniaud, Gaudet, Gensonn: recueilles et annotes

 

 - 

.

-

151 - ... la puissance qui vous servirait les braver; la Constitution, que pour qu'elle ne vous prcipitt pas du trne o vous aviez besoin de rester, pour la dtruire ; la nation, que pour assurer le succs de vos perfidies, en lui inspirant de la confiance; pensez-vous nous abuser aujourd'hui avec d'hypocrites protestations...
62 - J'ai dclar hier que je le reconnaissais coupable de conspiration contre la libert et la sret nationale. Il ne m'est pas permis aujourd'hui d'hsiter sur la peine. La loi parle, c'est la mort; mais en prononant ce mot terrible, inquiet sur le sort de ma patrie, sur les dangers qui menacent mme la libert, sur tout le sang qui peut tre vers, j'exprime le mme vu que Mailhe et je demande qu'il soit soumis une dlibration de l'Assemble.
62 - Citoyens, je vais proclamer le rsultat du scrutin. Vous allez exercer un grand acte de justice ; j'espre que l'humanit vous engagera garder le plus profond silence: quand la justice a parl l'humanit doit avoir son tour. L'invitation du prsident reut une parfaite obissance. RÉSULTAT DH TROISIÈME APPEL BOVIN AL. L'Assemble a reu la dclaration que lui ont faite tous...
151 - Constitution ; il est vrai enfin que la contre-rvolution se fait, que le despotisme va remettre entre mes mains son sceptre de fer, que je vous en craserai, que vous allez ramper, que je vous punirai d'avoir eu l'insolence de vouloir tre libres ; mais j'ai fait tout ce que la Constitution me prescrit ; il n'est man de moi aucun acte que la Constitution condamne ; il n'est donc pas permis de douter de ma fidlit pour elle, de mon zle pour sa dfense.
214 - J'aurais voulu qu'il ne ft que des heureux. La Convention est le centre autour duquel doivent se rallier tous les citoyens. Peut-tre que leurs regards ne se fixent pas toujours sur elle sans inquitude et sans effroi. J'aurais voulu qu'elle ft le centre de toutes les affections et de toutes les esprances. On a cherch consommer la rvolution par la terreur, j'aurais voulu la consommer par l'amour.
198 - ... me indigne, je parlerai pour clairer la France qu'on gare. Ma voix, qui, de cette tribune, a port plus d'une fois la terreur dans ce palais d'o elle a concouru prcipiter le tyran, la portera aussi dans l'me des sclrats qui voudraient substituer leur tyrannie celle de la royaut.
181 - Ah! fuyez-les plutt; redoutez leur rponse: je vais vous l'apprendre. Vous leur demanderiez du pain, ils vous diraient: Allez dans les carrires disputer la terre quelques lambeaux sanglants des viciimes que nous avons gorges: ou voulezvous du sang?
64 - Citoyens, si la modestie n'tait pas un devoir plutt qu'une vertu dans un homme public , je m'offenserais de ce que mon nom n'a pas t inscrit sur la liste honorable qui vient de vous tre prsente.
179 - N'avez-vous pas entendu dans cette enceinte et ailleurs des hommes crier avec fureur : Si le pain est cher la cause en est au Temple ; si le numraire est rare, si nos armes sont mal approvisionnes, la cause en est au Temple ; si nous avons souffrir chaque jour du spectacle de l'indigence, la cause en est au Temple.
38 - Que dans les circonstances extraordinaires o l'ont plac des vnements imprvus par toutes les lois, il ne peut concilier ce qu'il doit sa fidlit inbranlable la Constitution, avec sa ferme rsolution de...