Les chroniques: ... posies, 12

Verdire, 1824
 

 - 

.

-

340 - Navarrois que ils toient matres et seigneurs du plat pays et des rivires et aussi des cits et des bonnes villes: dont un si cher temps en vint en France que on vendoit un tonnelet de harengs trente cus, et toutes autres choses l'avenant; et mouroient les petites gens de faim dont c'toit grand' piti; et dura cette duret et ce cher temps plus de quatre ans.
448 - Andr enicelui an furent assembls Paris, par le mandement du roi, les prlats, les chapitres , les barons , et les bonnes villes du royaume de France. Et leur fit...
436 - Mon trs redout seigneur, vez (voyez) ci mesdames la reine Jeanne et la reine Blanche qui ont entendu que monseigneur de Navarre est en votre male ; grce, dont elles sont fortement courrouces; et pour ce sont venues...
37 - ... monseigneur Robert de Beaumanoir. Cils trente compagnons, que nous appellerons Anglois, cette besogne attendirent longuement les autres , que nous appellerons Franois. Quand les trente Franois furent venus, ils descendirent pied et firent leurs compagnons le commandement dessus dit. Aucuns...
128 - Navarre, le prit par la queue (la queue de son chaperon), et le tira moult roide contre lui, en disant : Or sus, tratre, tu n'es pas digne de seoir la table de mon fils. Par l'me de mon pre...
448 - ... suffisant pour faire les frais de la guerre. Et pour ce qu'il avoit entendu que les sujets du royaume se tenoient fortement...
299 - ... qui couroit sur les gentilshommes. Si en eurent ces deux seigneurs grand'piti. Si chevauchrent par leurs journes tant qu'ils vinrent Chlons en Champagne, qui rien ne se mou voit du fait des vilains, ni point n'y entroient.
243 - Quand ce vint au soir, le prince de Galles donna souper au roi de France et monseigneur Philippe, son fils, monseigneur Jacques de Bourbon, et la plus grande partie des comtes et des barons de France qui prisonniers estoient.
244 - ... et amiti qu'il pourra , et s'accordera vous si raisonnablement, que vous demeurerez bons amis ensemble toujours. Et m'est avis que vous avez...
211 - et fitdescendre tous ceux qui cheval toient, et il mme se mit pied devant tous les siens, une hache de guerre en ses mains, et fit passer avant ses bannires en nom de Dieu et de Saint-Denis, dont messire Geffroy de Chargny portoit la souveraine, et ainsi par bon convenant (ordre) la grosse bataille du roi s'en vint assembler (attaquer) aux Anglois. L eut grand hutin fier et crueux (cruel), et donns et reus maints horions de haches, d'pes et d'autres btons de guerre. Si assemblrent...