YouTube Gmail Drive »
 
" ... vraiment puissantes. Comme tant d'autres aussi, faute de s'tre plie des convenances factices, mais ncessaires, elle avait vu ses esprances trompes, sa jeunesse passer sans plaisir; et la vieillesse enfin l'avait atteinte sans la soumettre.... "
Revue des deux mondes - 197
1844
-

The Critical Review, Or, Annals of Literature

1816
...faute de s'tre plie des convenances factices, mais ncessaires, elle avait vu ses esprances trompes, sa jeunesse passer sans plaisir, et la...pour ressource, et analysant tout avec son esprit. Pendant prs d'un an, dans nos conversations inpuisables, nous avions envisag la vie sous toutes...
-

The Critical Review: Or, Annals of Literature, 4

Tobias Smollett - 1816
...atteinte sans la soumettre. Elle vivait dans un chateau voisin d'une de nos terres, mecontente et retiree, n'ayant que son esprit pour ressource, et analysant tout avec son esprit. Pen'dant pres d'un an, dans nos conversations inepuisables, nous avions envisage la vie sous toutes...
-

Adolphe: anecdote trouve dans les papiers d'un inconnu

Benjamin de Constant de Rebecque - 1839 - : 387
...faute de s'tre plie des convenances factices , mais ncessaires, elle avait vu ses esprances trompes, sa jeunesse passer sans plaisir ; et la...pour ressource, et analysant tout avec son esprit. Pendant prs d'un an, dans nos conversations inpuisables, nous avions envisag la vie sous toutes...
-

Adolphe: anecdote trouve dans les papiers d'un inconnu

Benjamin Constant - 1839 - : 380
...faute de s'tre plie des convenances factices , mais ncessaires, elle avait vu ses esprances trompes, sa jeunesse passer sans plaisir ; et la...n'ayant que son esprit pour ressource, et analysant tout avecson esprit. Pendant prs d'un an, dans nos conversations inpuisables, nous avions envisag...
-

Adolphe: Anecdote trouve dans les papiers d'un inconnu

Benjamin Constant - 1839 - : 387
...l'aule de s'tre plie des convenances factices, mais ncessaires, elle avait vu ses esprances trompes, sa jeunesse passer sans plaisir ; et la...n'ayant que son esprit pour ressource, et analysant tout aver son esprit. Pendant prs d'un an, dans nos conversations inpuisables, nous avions envisag...
-

Adolphe: Anecdote Trouve Dans les Papiers D'un Inconnu

Benjamin de Constant de Rebecque - 1842 - : 386
...faute de s'tre plie des convenances factices, mais ncessaires, elle avait vu ses esprances trompes, sa jeunesse passer sans plaisir ; et la...pour ressource, et analysant tout avec son esprit. Pendant prs d'un au, dans nos conversations inpuisables, nous avions envisag la vie sous toutes...
-

Adolphe: anecdote trouve dans les papiers d'un inconnu ; suivie des ...

Benjamin Constant - 1845 - : 389
...faute de s'tre plie des convenances factices , mais ncessaires , elle avait vu ses esprances trompes , sa jeunesse passer sans plaisir ; et la...pour ressource , et analysant tout avec son esprit. Pendant prs d'un an , dans nos conversations inpuisables , nous avions envisag la vie sous toutes...
-

Adolphe: anecdonte trouve dans les papiers d'un inconnu

Benjamin Constant, Henri Benjamin Constant de Robecque - 1849 - : 252
...faute de s'tre plie des convenances factices, mais ncessaires, elle avait vu ses esprances trompes, sa jeunesse passer sans plaisir; et la...un chteau voisin d'une de nos terres, mcontente el retire, n'ayant que son espril pour ressource, el analysant tout avec son esprit. Pendant prs...
-

Derniers portraits littraires

Charles Augustin Sainte-Beuve - 1852 - : 535
...s'tre plie des convenances factices, mais ncessaires, elle avait vu ses esprances trompes, sa jeunesse passer sans plaisir, et ...vivait dans un chteau voisin d'une de nos terres, mcon tente et retire, n'ayant que son esprit pour ressource, et analysant tout avec son esprit...
-

Histoire littraire de la Suisse romande des origines nos jours: Des ...

Virgile Rossel - 1891
...Genve et lex rives du Lman, de R. Rey, 316, 317. mais ncessaires, elle avait vu ses esprances trompes, sa jeunesse passer sans plaisir: et la...l'avait atteinte sans la soumettre. Elle vivait dans un chteau voisin d'une de nos terres, mcontente et retire, n'ayant que son esprit pour ressource...
-




  1. PDF