YouTube Gmail Drive »
 
" Pendant prs d'un an, dans nos conversations inpuisables, nous avions envisag la vie sous toutes ses faces , et la mort toujours pour terme de tout ; et aprs avoir tant caus de la mort avec elle, j'avais vu la mort la frapper mes yeux. "
Revue des deux mondes - 197
1844
-

The Critical Review, Or, Annals of Literature

1816
...mcontente et retire, n'ayant que son esprit pour ressource, et analysant tout avec son esprit. Pendant prs d'un an, dans nos conversations inpuisables,...elle, j'avais vu la mort la frapper mes yeux." As a specimen of our author's skill in character painting, we transcribe a part of his description...
-

The Critical Review: Or, Annals of Literature, 4

Tobias Smollett - 1816
...tout avec son esprit. Pen'dant pres d'un an, dans nos conversations inepuisables, nous avions envisage la vie sous toutes ses faces et la mort toujours pour terme de tout. Et apres avoir tant cause de la mort avec elle, j'avais vu la mort la frapper a mes yeux." As a specimen...
-

Adolphe: anecdote trouve dans les papiers d'un inconnu

Benjamin Constant - 1824 - : 239
...mcontente et retire , n'ayant que son esprit pour ressource, et analysant tout avec son esprit. Peudant prs d'un an , dans nos conversations inpuisables...avec elle, j'avais vu la mort la frapper mes yeux. . Cet vnement m'avait rempli d'un sentiment d'incertitude sur la destine, et d'une rverie vague...
-

Adolphe: anecdote trouve dans les papiers d'un inconnu

Benjamin de Constant de Rebecque - 1839 - : 387
...mcontente et retire, n'ayant que son esprit pour ressource, et analysant tout avec son esprit. Pendant prs d'un an, dans nos conversations inpuisables,...avec elle, j'avais vu la mort la frapper mes yeux. Cet vnement m'avait rempli d'un sentiment d'incertitude sur la destine, et d'une rverie vague...
-

Adolphe: Anecdote trouve dans les papiers d'un inconnu

Benjamin Constant - 1839 - : 387
...mcontente et retire, n'ayant que son esprit pour ressource, et analysant tout aver son esprit. Pendant prs d'un an, dans nos conversations inpuisables,...et la mort toujours pour terme de tout ; et aprs a voir tant caus de la mort avec elle, j'avais vu la mort la frapper rnes yeux. Cet vnement...
-

Adolphe: Anecdote Trouve Dans les Papiers D'un Inconnu

Benjamin de Constant de Rebecque - 1842 - : 386
...retire, n'ayant que son esprit pour ressource, et analysant tout avec son esprit. Pendant prs d'un au, dans nos conversations inpuisables, nous avions...avec elle, j'avais vu la mort la frapper mes yeux. Cet vnement m'avait rempli d'un sentiment d'incertitude sur la destine, et d'une rverie vague...
-

Portraits littraires, 3

Charles Augustin Sainte-Beuve - 1878
...ressource, et analysant tout avec son esprit (1 ). Pendant prs d'un an, dans nos con versations inpuisables, nous avions envisag la vie sous ...Quoiqu'il y ait quelque arrangement tout ceci, que Ben-- iarnin Constant, l'ge de vingt ans, n'ait peut-tre pas trouv d'abord Mme deCharrire...
-

Adolphe: anecdote trouve dans les papiers d'un inconnu ; suivie des ...

Benjamin Constant - 1845 - : 389
...mcontente et retire , n'ayant que son esprit pour ressource , et analysant tout avec son esprit. Pendant prs d'un an , dans nos conversations inpuisables,...elle , j'avais vu la mort la frapper mes yeux. Cet vnement m'avait rempli d'un sentiment d'incertitude sur la destine , et d'une rverie vague...
-

Adolphe: anecdonte trouve dans les papiers d'un inconnu

Benjamin Constant, Henri Benjamin Constant de Robecque - 1849 - : 252
...espril pour ressource, el analysant tout avec son esprit. Pendant prs d'un an, dans nos conversalions inpuisables, nous avions envisag la vie sous toutes...de la mort avec elle, j'avais vu la mort la frapper a mes yeux. Cet vnement m'avait rempli d'un sentiment d'incertitude sur la destine, et d'une...
-

Derniers portraits littraires

Charles Augustin Sainte-Beuve - 1852 - : 535
...atteinte sans la soumettre. Elle vivait dans un chteau voisin d'une de nos terres, mcon tente et retire, n'ayant que son esprit pour ressource,...arrangement tout ceci, que Benjamin Constant, l'ge de vingt ans, n'ait peut-tre pas trouv d'abord Mme de Charrire une personne aussi ge...
-




  1. PDF