Beaumarchais et son temps: Études sur la socit en France au XVIIIe sicle; d'aprs des documents indits, 2

Michel Lvy frres, 1858
 

 - 

.

-

245 - C'est dtestable, cela ne sera jamais jou; il faudrait dtruire la Bastille pour que la reprsentation de cette pice ne ft pas une inconsquence dangereuse. Cet homme joue tout ce qu'il faut respecter dans un gouvernement.
331 - Que je voudrais bien tenir un de ces puissants de quatre jours, si lgers sur le mal qu'ils ordonnent ! Quand une bonne disgrce a cuv son orgueil, je lui dirais... que les sottises imprimes n'ont d'importance qu'aux lieux o l'on en gne le cours ; que, sans la libert de blmer, il n'est point d'loge flatteur ; et qu'il n'ya que les petits hommes qui redoutent les petits crits...
381 - Mmoire sur une question d'adultre, de sduction et de diffamation pour le sieur Kornman contre la dame Kornman son pouse, le sieur Daudet de Jossan, le sieur Pierre- Augustin Caron de Beaumarchais et M.
365 - Pourtant, messieurs, quel est votre objet en publiant de telles sottises? quand j'ai d vaincre lions et tigres pour faire jouer une comdie, pensez-vous, aprs son succs, me rduire, ainsi qu'une servante hollandaise, battre l'osier tous les matins sur l'insecte vil de la nuit?
335 - Lorsque je suis fatigu, ta vue me dlasse. Quand du haut de la montagne je t'aperois au fond de ce vallon, tu me parais au milieu de nos vergers comme un bouton de rose.
351 - M. ORONTE. Vous avez de l'esprit , mais il en faut faire un meilleur usage ; et, pour vous rendre honntes gens, je veux vous mettre tous deux dans les affaires.
579 - J'ai donn ma pice au public pour l'amuser et non pour l'instruire, non pour offrir des bgueules mitiges le plaisir d'en aller penser du bien en petite loge condition d'en dire du mal en socit. Les plaisirs du vice et les honneurs de la vertu, telle est la pruderie du sicle. Ma pice n'est point un ouvrage quivoque, il faut l'avouer ou la fuir. Je vous salue, monsieur le duc, et je garde ma loge.
1 - Tant qu'il vous plaira, messieurs, de donner Le Barbier de Sville, je l'endurerai avec rsignation. Et puissiez-vous crever de monde, car je suis l'ami de vos succs et l'amant des miens... Si le public est content, si vous l'tes, je le serai aussi...
369 - C'tait la reine elle-mme qui jouait le rle de Rosine, M. le comte d'Artois celui de Figaro, M. de Vaudreuil celui du comte Almaviva; les rles de Bartholo et de Basile ont t rendus, le premier par M.
434 - Mais en me recherchant sur sa moralit, je l'ai trouve plus que douteuse. En ce moment de licence effrne, o le peuple a beaucoup moins besoin d'tre excit que contenu, ces barbares excs, quelque parti qu'on les prte, me semblent dangereux prsenter au peuple et propres justifier les siens ses propres yeux.