Coup d'oeil sur le rgne de Louis XVI: depuis son avnement a la couronne jusqu'a la sance royale du 23 juin 1789 : pour faire suite a l'histoire philosophique de rgne de Louis XV

Amyot, 1850 - 403
 

 - 

.

-

193 - Il ne me restait plus qu' voler; je me fais banquier de pharaon: alors, bonnes gens! je soupe en ville, et les personnes dites, comme, il faut, m'ouvrent poliment leur maison, en retenant pour elles les trois quarts du profit.
381 - Vous venez, messieurs, d'entendre le rsultat de mes dispositions et de mes vues; elles sont conformes au vif dsir que j'ai d'oprer le bien public; et si, par une fatalit loin de ma pense, vous m'abandonniez dans une si belle entreprise, seul, je ferai le bien de mes peuples; seul, je me considrerai comme leur vritable reprsentant...
316 - Ce fut sans doute pour donner aux plus hroques vertus une patrie digne d'elles, que le ciel voulut qu'il existt des rpubliques; et peut-tre, pour punir l'ambition des hommes, il permit qu'il s'levt de grands empires, des rois et des matres.
268 - Le droit des cours de vrifier dans chaque province les volonts du Roi et de n'en ordonner l'enregistrement qu'autant qu'elles sont conformes aux lois constitutives de la province ainsi qu'aux lois fondamentales de l'État...
379 - XV. Le bon ordre , la dcence et la libert mme des suffrages, exigent que sa majest dfende , comme elle le fait expressment, qu'aucune personne, autre que les membres des trois ordres composant les États-Gnraux , puissent assister leurs dlibrations, soit qu'ils les prennent en commun ou sparment.
384 - Allez dire ceux qui vous envoient, que nous sommes ici par la volont du peuple , et qu'on ne nous en arrachera que par la puissance des baonnettes.
269 - Le droit de chaque citoyen de n'tre jamais traduit, en aucune matire, devant d'autres juges que ses juges naturels, qui sont ceux que la loi lui dsigne...
351 - Un long intervalle s'tait coul depuis la dernire tenue des tats gnraux; et quoique la convocation de ces assembles part tre tombe en dsutude , je n'ai pas balanc rtablir un usage dont le royaume peut tirer une nouvelle force, et qui peut ouvrir la nation une nouvelle source de bonbeur.
378 - Seront nommment exceptes des affaires qui pourront tre traites en commun , celles qui regardent les droits antiques et constitutionnels des trois ordres , la forme de constitution donner aux prochains tats-gnraux , les proprits fodales et seigneuriales , les droits utiles et les prrogatives honorifiques des deux premiers ordres.
371 - Assemble prteront l'instant serment solennel de ne jamais se sparer, et de se rassembler partout o les circonstances l'exigeront, jusqu' ce que la constitution du royaume soit tablie et affermie sur des fondements solides...