Histoire de la rvolution franaise, depuis 1789 jusqu'en 1814, 1

 

 - 

.

-

146 - Et certes, il n'y avait autour de nous ni Catilina, ni prils, ni factions, ni Rome... Mais aujourd'hui la banqueroute, la hideuse banqueroute est l ; elle menace de consumer, vous, vos proprits, votre honneur... et vous dlibrez!
90 - ... et leurs caresses, et leurs exhortations et leurs prsents; dites-lui que toute la nuit ces satellites trangers, gorgs d'or et de vin, ont prdit dans leurs chants impies l'asservissement de la France, et que leurs vux brutaux invoquaient la destruction de l'Assemble nationale; diteslui que dans son palais mme les courtisans ont ml leurs danses au...
89 - Paris : il n'est pas possible de croire que les ordres qui ont t donns aux troupes en soient la cause. Vous savez la rponse que j'ai faite votre prcdente dputation ; je n'ai rien y ajouter.
303 - canon que vous entendez, dit-il, n'est point le canon d'alarme; c'est le pas de charge sur nos ennemis. Pour les vaincre, pour les atterrer, que faut-il? De l'audace, encore de l'audace, et toujours de l'audace.
91 - Dites-lui que ce Henri dont l'univers bnit la mmoire, celui de ses aeux qu'il voulait prendre pour modle, faisait passer des vivres dans Paris rvolt, qu'il assigeait en personne ; et que ses conseillers froces font rebrousser " les farines que le commerce apporte dans Paris fidle et affam.
398 - ... n'avez cess de provoquer la destruction de Paris ; contre vous qui avez voulu sauver le tyran; contre vous qui avez conspir avec Dumouriez; contre vous qui avez poursuivi avec acharnement les mmes patriotes dont Dumouriez demandait la tte; contre vous dont les vengeances criminelles ont provoqu ces mmes cris d'indignation dont vous voulez faire un crime ceux qui sont vos victimes. Eh bien ! ma conclusion , c'est le dcret d'accusation contre tous les complices de Dumouriez et...
346 - ... de la nation. Vous n'avez point une sentence rendre pour ou contre un homme, mais une mesure de salut public prendre, un acte de providence nationale exercer...
402 - Citoyens," disent-ils en finissant, "le peuple est las de voir ajourner son bonheur, il le laisse encore un instant dans vos mains ; sauvezle, ou nous vous dclarons qu'il va se sauver luimme ! " La droite demande l'ordre du jour sur la ptition des insurgs.
234 - ... libre et puissant ; que nous respecterons leurs lois, leurs usages, leurs constitutions, mais que nous voulons que la ntre soit respecte. Dites-leur enfin que si des princes d'Allemagne continuent de favoriser des prparatifs dirigs contre les Franais, les Franais porteront chez eux, non pas le fer et la flamme, mais la libert ! C'est eux de calculer quelles peuvent tre les suites de ce rveil des nations
93 - Sire, j'apporte votre majest les clefs de sa bonne ville de Paris ; ce sont les mmes qui ont t prsentes Henri IV. Il avait reconquis son peuple : ici c'est le peuple qui a reconquis son roi.