Examen de la doctrine des Écritures, touchant la personne de Jsus-Christ

 

 - 

.

108 - , se rsout en principe dans leur plus ancienne croyance, dont le polythisme fut la premire expression. Et quand la spculation mtaphysique, parvenue, vers la fin de l'Antiquit, son plus haut rsultat, posa cet autre axiome : la nature, par la voie des symboles, produit sous des formes visibles ses invisibles conceptions, et la divinit se plat manifester par des images sensibles la vrit des ides...
72 - C'est pourquoi l'homme quittera son pre et sa mre, et s'attachera sa femme, et les deux deviendront une seule chair?
79 - Je vous dis qu'il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pcheur qui fait pnitence , que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de pnitence.
65 - Ne crois-tu pas que je suis dans le Pre, et que le Pre est en moi? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-mme; et le Pre qui demeure en moi, c'est lui qui fait les uvres.
9 - Jsus lui dit : Retire-toi, Satan; car il est crit: Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et tu le serviras lui seul.
93 - Jsus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore mont vers mon Pre. Mais va trouver mes frres, et dis-leur que je monte vers mon Pre et votre Pre, vers mon Dieu et votre Dieu.
93 - Parce qu'il a arrt un jour, auquel il doit juger le monde avec justice, par l'Homme qu'il a tabli pour cela, de quoi il a donn tous les hommes une preuve certaine, en le ressuscitant des morts.
51 - Dieu, ayant parl autrefois nos pres, en divers temps et en diverses manires, par les prophtes, vient enfin de nous parler en ces derniers jours par son propre Fils (a), 2.
93 - Car je suis descendu du ciel, non pour faire ma volont, mais la volont de celui qui m'a envoy.