Les Jsuits et la Nouvelle-France au XVIIIe Sicle: d'aprs des documments indits, 1

A. Picard et fils, 1906
 

 - 

.

-

82 - Canada n'a actuellement que 4,484 habitans en tat de porter les armes depuis l'ge de quatorze ans jusqu' soixante, et les vingt-huit compagnies des troupes de la marine que le roi y entretient, ne font en tout que six cent vingthuit soldats. Ce peu de monde est rpandu dans une tendue de cent lieues. Les colonies anglaises ont soixante mille hommes en tat de porter les armes, et on ne peut douter qu' la , premire rupture, elles ne fassent un grand effort pour s'emparer du Canada...
264 - Aprs avoir ainsi bien fatigu pendant le jour , il nous falloit prendre le repos de la nuit sur l'herbe ou sur quelques feuillages , exposs au vent , la pluie et aux injures de l'air ; heureux encore quand on se trouve auprs de quelque ruisseau ; autrement , quelque altr qu'on soit , la nuit se passe sans pouvoir teindre sa soif.
385 - Sauvages de tout ge. Les Franais habitus en ce pays-ci sont appliqus pour la plupart la culture des terres : ils sment du froment en quantit ; ils lvent des bufs venus de France, des cochons, des chevaux en grand nombre ; ce qui, outre la chasse, leur donne une grande aisance pour vivre. On ne craint point la famine en ce pays-ci : il ya toujours des...
394 - Dfense faite aux ci-devant soi-disant Jsuites, de prendre dsormais ce nom, ni de porter leur habit ordinaire ; ordre eux donn de prendre celui des ecclsiastiques sculiers. A l'exception de leurs livres et de quelques hardes qu'on leur laissait, tous leurs biens, meubles et immeubles, devaient tre saisis et vendus l'encan.
330 - NouvelleOrlans, ces deux qualits devraient tre dsormais insparables et par consquent leur appartenir ; leurs prtentions furent bien connues par Mgr de Ponbriand. Les Jsuites mme (bien des gens ne le croiront pas, mais la chose n'en est pas moins constante), les Jsuites firent tous leurs efforts pour tre dchargs d'un emploi qui n'tait pour eux qu'une source de dplaisirs et de contradictions; le prlat persista vouloir absolument que l'emploi demeurt ceux qu'il...
399 - En attendant qu'on y rpondt, les habitants les plus senss demandaient de quel droit on s'tait empar des biens des Jsuites, et quel pouvoir on avait sur leur personne, dans un pays cd par le trait de paix la couronne d'Angleterre? On demandait encore par quelle raison les Jsuites taient excepts du bnfice accord indistinctement tous les habitants des Illinois, d'avoir dix-huit mois pour opter ou de demeurer dans ce pays, ou de se retirer ailleurs ? Surtout on tait...
157 - Les chanoines, se croyant matres absolus, firent tant de changements, surtout dans les maisons religieuses, que les Ursulines eurent recours au conseil pour implorer la protection du roi contre les menaces qu'on leur faisait ; on avait dj interdit leur confesseur, et on les avait traites fort durement, mme dans leur propre chaire, sur ce qu'elles avaient dit que leur communaut avait toujours t plus paisible, quand elles avaient eu des confesseurs jsuites, que lorsqu'elles avaient...
264 - Vous trouvez de temps en temps des bourgs et des villages, des maisons pour vous retirer, des ponts ou des bateaux pour passer les rivires, des sentiers battus qui vous conduisent votre terme, des personnes qui vous mettent dans le droit chemin, si vous vous garez. Ici, rien de tout cela : nous avons march pendant douze jours sans rencontrer une seule me.
107 - II ne lit point les textes qu'il a sous les yeux; quand il les lit, il ne les comprend pas; quand il les comprend, il les fausse aussitt qu'il y voit la moindre utilit.
385 - Dans les cinq villages franais, il peut y avoir onze cents Blancs, trois cents Noirs et une soixantaine d'esclaves rouges, autrement Sauvages. Les trois villages illinois ne contiennent pas plus de huit cents Sauvages de tout ge. Les Franais habitus en ce pays-ci sont appliqus pour la plupart la culture des terres : ils sment du froment en quantit ; ils lvent des bufs venus de France, des cochons, des chevaux en grand nombre ; ce qui, outre la chasse, leur donne une grande...