Google YouTube Gmail Drive »
 
" J'avoue que les preuves multiplies que j'avais donnes dans tous les temps de mon amour pour le peuple, et la manire dont je m'tais toujours conduit, me paraissaient devoir prouver que je craignais peu de m'exposer pour pargner son sang, et loigner... "
Histoire philosophique de la Rvolution de France: depuis la premire ... - 315
Antoine Etienne Nicolas Fantin des Oduards - 1801
-

Histoire impartiale du procs de Louis XVI, ci-devant roi des ..., 3-4

Louis Franois Jauffret - 1793
...la manire dent je m'tais toujours-*con<luit<r- me -paraissaient devoir prouver que je craigais peu de .m'exposer pour; pargner son sang , et loigner de moi une pareille imputation. Le Prsident Louis*. La Convention nationale a dcrt que cette note vous serait reprsente....
-

Le procs de Louis XVI, ou, Collection complette, des opinions, discours et ...

Jean-Charles Poncelin de La Roche-Tilhac - 1795
...peuple, et la manire dont je m'tois trajours conduit, me paroissoit devoir prouver que je craignois peu de m'exposer pour pargner son sang, et loigner de moi une pareille imputation. ' , Le Prsident Lo'ris. La convention nationale a dcrt que cette note vous seroit reprsente....
-

Histoire de France, depuis la rvolution de 1789: crite d'aprs ..., 3

Franois Emmanuel vicomte de Toulongeon - 1803
...attribus. , J'avoue que les preuves multiplies que j'avais donnes, dans tous les temps, de mon amour pour le peuple , et la manire dont...toujours conduit, me paraissaient devoir prouver que je ne craignais pas de m'ex poser pour pargner son sang , et loigner jamais de moi une pareille...
-

Histoire philosophique de la rvolution de France, depuis la ..., 3

Antoine Fantin-Desodoards - 1807
...d'avoir voulu faire rpandre le sang du peuple, et sur-tout que es malheurs du 10 aot me soiejjt attribus. J'avoue que les preuves multiplies que...Quelques dputs demandaient; que , sans dsemparer , pu pronont sur le-charop par appel nomi~~ nal ; d'autres se rcriaient contre cette prciJ79a...
-

Histoire philosophique de la rvolution de France, 3

Antoine Fantin Des Odoards - 1807
...les preuves multiplies que j'avais donnes , dans tous les teins , de mon amour pour le peupl , et la manire dont je m'tais toujours conduit ,...demandaient que , sans dsemparer , on pronont sur le-champ par appel nomi~" nal ; d'autres se rcriaient contre cette prci*79a" pitation. Manuel...
-

Éloge historique et funbre de Louis xvi, roi de France et de Navarre ...

Christophe Flix L. Ventre de la Touloubre - 1814
...soient attribus. J'avoue que les preuves multiplies que j'avais donnes dans tous les temps de mon amour pour le peuple , et la manire dont...de m'exposer pour pargner son sang et loigner jamais une pareille imputation. Tout est beau , tout est vrai dans ces paroles ; mais admirons...
-

Éloge historique et funbre de Louis XVI, roi de France et de Navaree ...

Galart de Montjoie - 1814 - : 315
...soient attribus. J'avoue que les preuves multiplies que j'avais donnes dans tous les temps de mon amour pour le peuple, et la manire dont je...paraissaient devoir prouver que je craignais peu de m'ex* poser pour pargner son sang et loigner jamais une pareille imputation. Tout est...
-

Procs de Louis XVI, roi de France: avec la liste comparative des ..., 1

Pierre Turbat - 1814 - : 430
...me soient attribus. J'avoue que les preuves multiplies que j'avois donnes, dans les temps , de mon amour pour le peuple , et la manire dont...toujours conduit , me paraissaient devoir prouver que je craignois peu de m'exposer pour pargner sou sang , et loignera jamais de moi une pareille imputation....
-

Historie du procs de Louis XVI.

Maurice Mjan - 1814
...soient attribus. J'avoue que les preuves multiplies que j'avais donnes, dans tous les temps , de mon amour pour le peuple, et la manire dont je m'tais toujours conduit, me paraissaient devuir prouver que je craignais peu de m'exposer pour pargner sou sang, et loigner de moi une...
-

Les fastes de l'anarchie: ou prcis chronologique des venemens ..., 1

Archille Franois Leonor marquis de Jouffroy d'Abbans - 1820
...fenseurs ne vous ont dit que la vrit. Je n'ai jamais craint que ma conduite ft exami ne publiquement; mais mon cur est dchir de trouver...peuple , et la manire dont je m'tais toujours con duit , me paraissaient devoir prouver que je craignais peu de m'exposer pour pargner son...
-




  1. PDF