Dictionnaire des muses, ou, Description des principaux muses d'Europe et de leurs collections de tableaux, de statues, de bas-reliefs et d'objets curieux concernant le moyen ge, l'histoire de France et surtout l'histoire ecclsiastique ou religieuse, suivi de Notions sur la photographie

Chez M. J.-P. Migne, diteur, 1855
 

 - 

.

1133 - Baudot,mdecin , ex-lgislateur, puis enfin de M. Leprieur, l'un des doyens de la librairie moderne. Ce fut cette dernire poque, en 1833, qu'un amateur infatigable des monuments des sicles passs, M . Du Sommerard (1) , fit choix de ce vieux manoir pour servir d'asile aux prcieuses collections d'objets d'art du moyen ge et de la renaissance , runies par ses soins pendant quarante annes de recherches et d'tudes. A la mort du clbre antiquaire , et sur le vu exprim par...
977 - Le Christ et la Vierge, la tte entoure d'une aurole, sont assis au centre d'une immense table en fer cheval, autour de laquelle se pressent un grand nombre de convives. Les nouveaux poux occupent l'extrmit de la table, gauche. Entre les deux parties en retour, des musiciens forment un concert. Derrire la table, un balcon lev, garni d'une balustrade, est occup par des serviteurs qui dcoupent des viandes ou apportent des mets et des vases ; plus loin et de chaque ct...
1069 - ... un livre de prires. Dans le fond de la chambre , droite , un lit la tte duquel est suspendu par une chane un mdaillon d'or reprsentant le Christ assis sur un trne avec un nimbe aurifre, le globe du monde sur ses genoux et la main droite leve. Au milieu, une chaise, une petite armoire en bois sculpt o est pose une aiguire avec son bassin, une fentre vitre seulement dans la partie suprieure, dont les volets sont ouverts, et qui laisse apercevoir la campagne....
341 - Le principal artiste , auteur du tombeau de Philippe-le-Hardi , qui se nommait Claux Sluter , tait originaire de Hollande. Cet homme, d'un talent extraordinaire pour le temps auquel il vivait , avait t nomm ymaigier (statuaire) du duc de Bourgogne en 1890 , et charg de l'excution et de la direction des ouvrages les plus importants de la Chartreuse.
987 - Derrire la mre du prcurseur, saint Joseph, appuy sur un bton, parat rendre compte un vieillard de l'objet du voyage. Le peintre a suppos que Zacharie tait jeune; il l'a reprsent debout...
1147 - Job : et il lui naquit sept fils et trois filles; et il possdait sept mille brebis, trois mille chameaux, cinq cents couples de bufs et cinq cents nesses, et un grand nombre de serviteurs; et cet homme tait le plus grand des orientaux. Job, prouv par Dieu, est livr Satan.
705 - Il est juste de faire connatre ici un artiste que la renomme a oubli, et qui mrite une place parmi les grands <" matres. La modicit des prix dont on payait ses ouvrages l'obligea souvent, il est vrai, de presser son travail, ce qui est cause qu'on voit de lui, en Provence, une prodigieuse quantit de tableaux peu estims des amateurs, mais ceux qu'il a soigns peuvent tre compars ceux des meilleurs coloristes : To ta[ke] this name Serre88.
1067 - Dans une vaste salle claire par six hautes fentres, des ecclsiastiques , portant presque tous des robes noires, des rabats, des bonnets, sont assis sur des bancs, disposs de manire former un carr. Au centre, une table o deux secrtaires crivent ; de l'autre ct de la table, huit personnes sur un banc isol, et derrire ce banc, sur des siges plus levs, le prsident de l'assemble avec trois ecclsiastiques de chaque ct. On remarque , droite, sur le premier...
1195 - ... d'eux s'levrent des chapelles secondaires qui formrent un ensemble o l'on doit reconnatre l'origine des basiliques, des abbayes et de leurs dpendances. Du jour o Constantin permit au christianisme de sortir des catacombes , les temples s'levrent sur toute l'tendue de l'empire, une re nouvelle s'ouvrit pour les arts, et l'architecture religieuse prit naissance. Mais l'antiquit exera d'abord une grande influence sur les travaux des premiers chrtiens. Cet art se divisa...
261 - On aperoit dans le lointain l'image des crimes qui ont provoqu la vengeance cleste. 161. Le martyre de saint Livin. Sans entrer dans les dtails d'un affreux et dgotant supplice, la pense se porte avec plaisir vers ces esprits clestes qui, arms de la foudre, s'lancent du fond d'un nuage sur une troupe de bourreaux et de froces soldats. Saisis de terreur, ceux-ci se prcipitent les uns sur les autres; les chevaux se cabrent et ajoutent au dsordre. Tout est action autour de...