Le Correspondant, 15; 51; 1860

Charles Douniol, 1860
 

 - 

.

1
5
2
23
3
52
4
72
5
88
6
117
7
168
8
175
21
389
22
397
23
416
24
457
25
487
26
518
27
533
28
554

9
186
10
194
11
197
12
202
13
218
14
247
15
265
16
301
17
324
18
335
19
355
20
381
29
563
30
572
31
581
32
604
33
631
34
650
35
690
36
727
37
741
38
766
39
777
40
779

-

757 - Des lois qui seraient contraires ou qui porteraient atteinte la Constitution, la religion, la morale, la libert des cultes, la libert individuelle, l'galit des citoyens devant la loi, l'inviolabilit de la proprit et au principe de l'inamovibilit de la magistrature ; 2 De celles qui pourraient compromettre la dfense du territoire. Art. 27. Le snat rgle par un snatus-consulte : 1 La Constitution des colonies et de l'Algrie ; 2...
64 - Et je n'entends pas seulement par l que l'enseignement religieux y doit tenir sa place et que les pratiques de la religion y doivent tre observes ; un peuple n'est pas lev religieusement de si petites et...
191 - Grato mi il sonno, e pi l'esser di sasso: mentre che il danno e la vergogna ' dura, non veder, non sentir, m' gran ventura; però non mi destar; deh parla basso!
12 - ... dignes. * Unissez-vous donc dans un seul but : l'affranchissement de votre pays. Organisez-vous militairement. Volez sous les drapeaux du roi Victor-Emmanuel, qui vous a dj si noblement montr la voie de l'honneur. Souvenez-vous que sans discipline il n'ya pas d'arme, et, anims du feu sacr de la patrie, ne soyez aujourd'hui que soldats ; demain, vous serez citoyens libres d'un grand pays.
295 - Quant son comptiteur c'est un corps transparent travers lequel chacun voit ce qu'il veut, le prenant luimme pour quelque chose qui se traverse. Le mouvement qui le fait prfrer est peut-tre assez immoral; on le traite comme l'il louche traite l'objet qu'il fixe, voyant un tout autre point que celui o il semble regarder. O ce systme conduira-t-il? Les grandes dceptions n'attendent-elles pas ces combinaisons qui semblent percer l'avenir si avant? C'est toute la lumire...
12 - S'il ya des hommes qui ne comprennent pas leur poque, je ne suis pas du nombre. Dans l'tat clair de l'opinion publique, on est plus grand aujourd'hui par l'influence morale qu'on exerce que par des conqutes striles, et cette influence morale je la recherche avec orgueil, en contribuant rendre libre une des plus belles parties de l'Europe. Votre accueil m'a dj prouv que vous m'avez compris.
69 - Une seule solution tait bonne : renoncer compltement au principe de la souverainet de l'État en matire d'instruction publique, et adopter franchement, avec toutes ses consquences, celui de la libre concurrence entre l'État et ses rivaux, laques ou ecclsiastiques, particuliers ou corporations. C'tait la conduite la fois la plus simple, la plus habile et la plus efficace.
12 - La Providence favorise quelquefois les peuples comme les individus, en leur donnant l'occasion de grandir tout coup ; mais c'est la condition qu'ils sachent en profiter.
10 - Nous n'allons pas en Italie fomenter le dsordre ni branler le pouvoir du saint-pre , que nous avons replac sur son trne...
569 - ... me chantoit la messe devant mon lit, en mon paveillon; et avoit la maladie que j'avoie. Or avint ainsi que en son sacrement il se pasma. Quant je vi que il vouloit cheoir, je qui avoie ma cote veStue, sailli de mon lit...