Les Jsuits et la Nouvelle-France au XVIIIe Sicle: d'aprs des documments indits, 1

A. Picard et fils, 1906
 

 - 

.

-

82 - Londres ses dputs au prochain Parlement, il est dit qu'ils demanderont aux ministres du gouvernement prcdent pourquoi ils ont laiss la France le Canada et l'le du CapBreton.
264 - Aprs avoir ainsi bien fatigu pendant le jour, il nous fallait prendre le repos de la nuit sur l'herbe ou sur quelques feuillages, exposs au vent, la pluie et aux injures de l'air ; heureux encore quand on se trouve auprs de quelque ruisseau ; autrement, quelque altr qu'on soit, la nuit se passe sans pouvoir teindre sa soif. On allume du feu et quand on a tu quelque bte, chemin faisant, on en fait griller des morceaux, qu'on mange avec quelques pis de bl d'Inde, si l'on en...
437 - Loc-Dieu, tait venu Qubec, muni d'une provision de grand-vicaire de l'archevque de Rouen. Mais comme la juridiction de ce prlat sur la Nouvelle-France n'tait fonde sur aucun titre, et que les...
401 - These have not been found. droit on s'tait empar des biens des Jsuites, et quel pouvoir on avait sur leur personne, dans un pays cd par le trait de paix la couronne d'Angleterre? On demandait encore par quelle raison les Jsuites taient excepts du bnfice accord indistinctement tous les habitants des Illinois, d'avoir dix-huit mois pour opter ou de demeurer dans ce pays, ou de se retirer ailleurs? Surtout on tait indign de la saisie faite des vases sacrs, d'une chapelle...
157 - Sainte-Hlne de l'Htel-Dieu, se croyant matres absolus, firent tant de changements surtout dans les maisons religieuses, que les ursulines eurent recours au conseil pour implorer la protection du roi contre les menaces qu'on leur faisait: on avait dj interdit leur confesseur, et on les avait traites fort durement mme dans leur propre chaire, sur ce qu'elles avaient dit que leur communaut avait toujours t plus paisible quand elles avaient eu des confesseurs jsuites que lorsqu'elles...
390 - Chactas et des Alibamons. Au pays nomm des Illinois , les Jsuites avaient quatre missions tablies , la premire tait celle o l'on instruisait les sauvages nomms Cascakias ; et voici les exercices qui s'y pratiquaient. Au soleil levant, on sonnait la prire et la messe ; les sauvages rcitaient la prire en leur langue et , durant la messe , ils chantaient sur le ton du chant romain des hymnes et des cantiques traduits aussi dans leur langue avec les prires convenables; la fin...
264 - Les voyages qu'on fait en ce pays-ci ne doivent pas se comparer ceux que vous faites en Europe. Vous trouvez de temps en temps des bourgs et des villages, des maisons pour vous retirer, des ponts ou des bateaux pour passer les rivires, des sentiers battus qui vous conduisent votre terme, des personnes qui vous mettent dans le droit chemin, si vous vous garez.
396 - Dfense faite aux ci-devant soidisant Jsuites, de prendre dsormais ce nom , ni de porter leur habit ordinaire ; ordre eux donn de prendre celui des ecclsiastiques sculiers. A l'exception de leurs livres et de quelques hardes qu'on leur laissait, tous leurs biens, meubles et immeubles, devaient tre saisis et vendus l'encan.