Oeuvres compltes, 8

Calmann Lvy, 1883
 

 - 

.

-

278 - Ere ceased the inhuman shout which hailed the wretch who won. He heard it, but he heeded not, his eyes Were with his heart, 'and that was far away. He recked not of the life he lost nor prize, But where his rude hut by the Danube lay, There were his young barbarians all at play, There was their Daci.an mother, he, their sire, Butchered to make a Roman holiday! All this rushed with his blood. Shall he expire And unavenged? Arise, ye Goths, and glut your ire!
271 - Tandis que les hautes classes de la socit parisienne semblent perdre la facult de sentir avec force et constance, les passions dploient une nergie effrayante dans la petite bourgeoisie, parmi ces jeunes gens qui, comme M. Laffargue, ont reu une bonne ducation, mais que l'absence de fortune oblige au travail et met en lutte avec les vrais besoins.
19 - L'Angleterre elle-mme est bien loin (ic l'tat de prosprit dont, si nous n'tions pas un peu fous, nous saurions jouir. Parce qu'un lieutenant d'artillerie est devenu empereur, et a jet dans les sommits sociales deux ou trois cents Franais ns pour vivre avec mille cus de rente, une ambition folle et ncessairement malheureuse a. saisi tous les Franais. Il n'est pas jusqu'aux jeunes gens qui ne rpudient tous les plaisirs de leur ge, dans le fol espoir de devenir dputs...
347 - Lors de leur exaltation, les papes prteront serment de ne jamais rien faire contre les quatre propositions de l'Église gallicane arrtes dans l'assemble du clerg en 1682. Art. 14. Les quatre propositions de l'Eglise gallicane sont dclares communes toutes les glises catholiques de l'empire.
126 - Est-il tonnant que les prtres, les astrologues, les charlatans, aient profit de ce penchant, de cette circonstance singulire, pour promener nos ides et les diriger au gr de leurs passions? Chauvet est mort; il m'tait attach, il eut rendu la patrie des services essentiels.
278 - I see before me the gladiator lie : He leans upon his hand ; his manly brow Consents to death, but conquers agony, And his drooped head sinks gradually low ; And through his side the last drops, ebbing slow From the red gash, fall heavy, one by one, Like the first of a thunder-shower ; and now The arena swims around him ; he is gone, Ere ceased the inhuman shout which hailed the wretch who won.
126 - Qu'est-ce que l'avenir? qu'est-ce que le pass? qu'est-ce que nous? quel fluide magique nons environne et nous cache les choses qu'il nous importe le plus de connatre ? Nous naissons, nous vivons, nous mourons au milieu du merveilleux. Est-il tonnant que les prtres, les astrologues, les charlatans, aient profit de ce penchant, de cette circonstance singulire, pour promener nos ides et les diriger au gr de leurs passions?
137 - C'est bien le sublime de la chevalerie; comme cela est prs de nos curs et vieillit les hros secs et mchants d'Homre ! J'ai arrang un exemplaire de la Jrusalem mon usage, en effaant tous les jeux de mots qui me choquent, cl.
233 - Cosmopoli. (Vous voyez en moi un vritable cosmopolite.) Voil, ce me semble, la vritable raison des bonts que l'on a pour nous. Nous sommes bien loin du patriotisme exclusif des Anglais ; le monde se divise, nos yeux, en deux moitis la vrit fort ingales : les sots et les fripons d'un ct, et de l'autre les tres privilgis auxquels le hasard a donn une me noble et un peu d'esprit. Nous nous sentons les compatriotes de ces gens-ci, qu'ils soient ns Velletri ou...
228 - Ce qui place le voyage de M. de Brosses bien au-dessus de tout ce qu'on pourra jamais faire sur l'Italie, c'est que l'auteur, en crivant ces lettres charmantes, n'avait nulle ide qu'elles fussent jamais imprimes.