OEuvres compltes avec des notes, et une notice sur la vie de Voltaire, 4

Didot, 1877
 

 - 

.

-

192 - Sainte-Marguerite, dans la mer de Provence, un prisonnier inconnu, d'une taille au-dessus de l'ordinaire, jeune, et de la figure la plus belle et la plus noble. Ce prisonnier, dans la route, portait un masque dont la mentonnire avait des ressorts d'acier, qui lui laissaient la libert de manger avec le masque sur son visage: on avait ordre de le tuer s'il se dcouvrait. Il resta...
146 - Il esta souhaiter que la dernire postrit apprenne qu'un des moins grands souverains de l'Europe a t celui qui a fait le plus de bien son peuple. Il trouva la Lorraine dsole et dserte : il la repeupla, il l'enrichit. Il l'a conserve toujours en paix , pendant que le reste de l'Europe a t ravag par la guerre.
245 - Racine passa de bien loin et les Grecs et Corneille dans l'intelligence des passions , et porta la douce harmonie de la posie, ainsi que les grces de la parole , au plus haut point o elles puissent parvenir.
242 - C'est moins un livre que des matriaux pour orner un livre. On lut avidement ce petit recueil; il accoutuma penser et renfermer ses penses dans un tour vif, prcis et dlicat.
217 - Quand on a l'tat en Vue, on travaille pour soi ; le bien de l'un fait la gloire de l'autre : quand le premier est heureux, lev, et puis sant, celui qui en est cause en est glorieux, et par consquent doit plus goter que ses sujets , par rapport lui et eux , tout ce qu'il ya de plus
112 - ... toujours depuis dans sa conduite, sans s'chapper jamais dans ses discours. Son humeur tait froide et svre, son gnie actif et perant; son courage, qui ne se rebutait jamais, fit supporter son corps faible et languissant des fatigues au-dessus de ses forces. Il...
246 - Molire l'attaqua souvent; et il contribua dfaire le public de ces importants subalternes, ainsi que de l'affectation des prcieuses, du pdantisme des femmes savantes, de la robe et du latin des mdecins; Molire fut, si on ose le dire, un lgislateur des biensances du monde. Je ne parle ici que de ce service rendu son sicle : on sait assez ses autres mrites.
193 - ... lui apprendre ce que c'tait que cet homme qu'on ne connut jamais que sous le nom de l'homme au *masque de fer; Chamillart lui rpondit que c'tait le secret de l'État, et qu'il avait fait serment de ne le rvler jamais. Enfin il reste encore beaucoup de mes contemporains qui dposent de la vrit de ce que j'avance, et je ne connais point de fait ni plus extraordinaire- ni mieux constat.
219 - N'oubliez jamais que vous tes Franais, et ce qui peut vous arriver. Quand vous aurez assur la succession d'Espagne par des enfants, visitez vos royaumes, allez Naples et en Sicile : passez Milan, et venez en Flandre'; ce sera une occasion de nous revoir : en attendant visitez la Catalogne, l'Aragon et autres lieux.
491 - Alexiowitz par neuf annes de peines prises pour former des troupes gales aux troupes sudoises ; l'un glorieux d'avoir donn des tats, l'autre d'avoir civilis les siens ; Charles aimant les dangers, et ne combattant que pour la gloire, Alexiowitz ne fuyant point le pril, et ne faisant la guerre que pour ses intrts; le monarque sudois libral par grandeur...