Google YouTube Gmail Drive »
 
" O Parnasse, frmis de douleur et d'effroi! Pleurez , Muses ! brisez vos lyres immortelles ! Toi, dont il fatigua les cent voix et les ailes, Dis que Voltaire est mort, pleure, et repose-toi. "
Mmoires historiques, littraires et critiques de Bachaumont, depuis l'anne ... - 244
Louis Petit de Bachaumont - 1808 - : 400
-

Travels Into Different Parts of Europe: In the Years 1791 and 1792 ..., 2

John Owen - 1796
...it up with an attempt at tranflation. O Parnafle. fremis de douleur et d'effroi Pleurez^ufes, brifez vos lyres immortelles. Toi dont il fatigua les cent voix et les aides, Dit que Voltaire eft mortpleure et repofe tot, Voltaire is dead ! ParnafTus.hum thy quires,...
-

Description historique et chronologique des monumens de sculpture: reunis au ...

Alexandre Lenoir - 1800 - : 392
...g de 84 ans j par Pigalle. O Parnasse ! frmis de douleur et d'effroi ; Pleurez Muses , brisez vos lyres immortelles ; Toi dont il fatigua les cent voix et les ales , Dis que Voltaire est mort , pleure et repose-toi. ( Par le cit. LEBRUN. ) N. 407Buste de...
-

Correspondance littraire: adresse Son Altesse imṕeriale M.gr ..., 2

Jean-Franois de La Harpe - 1801
...le dernier me paratsublime. O PARNASSE I frmis de douleur et d'effroi. Fleurez , Muses, brisez vos lyres immortelles. Toi dont il fatigua les cent...Dis que Voltaire est mort ; pleure et repose-toi. Voici une fort jolie chanson sur l'air du vaudeville de la Rosire; car parmi les nouveauts franaises,...
-

Correspondance littraire: adresse ... Mgr. le Grand-duc ..., 2

Jean-Franois de La Harpe - 1801
...le dernier me parat sublime. O PARNASSE ! frmis de douleur et d'effroi. Pleurez , Muses, brisez vos lyres immortelles. Toi dont il fatigua les cent voix et les alles , Dis que Voltaire est mort ; pleure et repose-toi. Voici une fort jolie chanson sur l'air du...
-

Les voyageurs en Suisse, 1

Etienne Franois de Lantier - 1803
...qu'on a faits sur sa mort. O Parnasse , gmis de douleur et d'effroi! . Muses, pleurez, brisez vos lyres immortelles! Toi , dont il fatigua les cent...que Voltaire est mort , pleure ! et repose-toi. LETTRE XXXVIII, DE M BERTAUT A BLANCHE. Elle lui propose d'entrer dans un Couvent. De Lyon. ;...
-

Muse des monumens franais,: ou Description historique et chronologique des ...

Alexandre Lenoir, Muse des monuments franais (1795-1816) - 1803
...Houdon ', membre de l'Institut. O Parnasse ! frmis de douleur et d'effroi ; Pleurez , Muses , brisez vos lyres immortelles ; Toi dont il fatigua les cent...les ailes , Dis que Voltaire est mort , pleure et rrpose-toi. (Par le citoyen LEBRUN.) Autre buste de Voltaire; par Pigalle. N 407. Buste de Jean-Jacques...
-

Description historique et chronologique des monumens de sculpture, runis au ...

Alexandre Lenoir - 1803 - : 314
...douleur et d'effroi ; Pleure?. , Muses , brisez vos lyres immortelles ; Toi dont il fatigua les rent voix et les ailes , Dis que Voltaire est mort , pleure et repose-toi. ( Par le citoyen LEBRUN. ) Autre buste de Voltaire; par Pigalle. N 407. Buste de Jean-Jacques Rousseau,...
-

Nouveau dictionnaire historique: ou Histoire abrege de tous les ..., 12

Louis Mayeul Chaudon, Antoine Franois Delandine - 1804
...distingue ceux-ci de Lebrun. : О Pmasse , frmis de douleur et d'effroi ! Fleurez Muscs , brisez vos lyres immortelles ! Toi dont il fatigua les cent...Dis que Voltaire est mort ; pleure et repose-toi. Tout ce qu'on a rpandu dans le pubUc sur ses derniers momens mrite peu de croyance, parce que ses...
-

Travels from Berlin, through Switzerland, to Paris in ... 1804, tr. from ...

August Friedrich F. von Kotzebue - 1804
...the Consul Le Brun : VOL. II. D O Parnasse ! Fremis de douleur et d'effroi : Pleurez, Muses, brisez vos lyres immortelles ; Toi dont il fatigua les cent...ailes, Dis que Voltaire est mort, pleure et repose-toi. Here Buffon, the noble Malesherbes, D'Alembert, and Diderot; there Raynal, Bailly, Vaucanson, and the...
-

Erinnerungen aus Paris im Jahre 1804, 2

August von Kotzebue - 1804
...terf#riff on Se&run (bem Äonfuf?) О Parnasse! Frmis de douleur et d'effroi: Pleurez , Muses , brisez vos lyres immortelles ; Toi dont il fatigua les cent voix et les ailes , Dis que Volt lire est mort , pleure et repose - toi. ipier SJoffon, ber ebie 2Rafe$&erbe$, b'2Uent= bert...
-




  1. PDF