Dictionnaire raisonn du mobilier franais de l'poque carlovingienne la renaissance: Ustensiles. Orfvrerie. Instruments de musique. Jeux, passe-temps. Outils, outillages

Vve A. Morel et cie, 1871
 

 - 

.

-

140 - Quant nous fumes aus chans, nous venimes par devant un petit moustier, et veismes tout cheval un prestre qui chantoit la messe. Le Roy me dit que ce moustier estoit fait en l'onneur du miracle que Dieu fist du dyable que il geta hors du cors de la fille la veuve femme ; et il me dit que se je vouloie, que il...
484 - Beauvoisin; et ne furent mie cent hommes les premiers; et dirent que tous les nobles du royaume de France, chevaliers et cuyers, honnissoient et trahissoient le royaume, et que ce seroit grand bien qui tous les dtruiroit.
464 - Sire, je sais muer un pervier; je sais chasser le cerf ou le sanglier ; quand je l'ai pris, je sais corner la prise, et mettre les chiens sur la voie. Je sais servir table; je sais jouer aux tables et aux checs de faon battre qui que ce soit. Bon, rplique l'amiral, l je t'arrte, et au jeu d'checs je vais t'prouver. Laissez-moi achever, sire, puis vous me mettrez l'preuve sur tel point qui vous conviendra. Continue donc, tu parles bien. ...
468 - Gautier d'Anemoes*. Et il ala l touz chancelans pour la flebesce de sa maladie, et prist les dez et les tables et les geta en la mer, et se couroua...
112 - C'est l ce qui tait nouveau etqui semblait mme ridicule. J'en vois la preuve dans ce passage de Vlsle $es Hermaphrodites (p. 105, Cologne, 1724, in-12) : Aussy apportoient-ils bien autant de faon pour manger, comme en tout le reste. Car, premirement, ils ne touchoient jamais la viande avec les mains; mais, avec des fourchettes, ils la portoient jusque ., dans leur bouche , en allongeant le col et le corps sur leur assiette.
112 - On la servoit dans de grands plats maills, qui toient tous faits par petites niches : ils (les convives) les prenoient avec des fourchettes ; car il est dfendu, en ce pays-l, de toucher la viande avec les mains , quelque difficile prendre qu'elle soit, et aiment mieux que ce petit instrument fourchu touche leur bouche
342 - ... vostre trs noble personne, lequel en toute amour et bnvolence, et non par nul mal talent, vous requiert et querelle de frapper ung tournoy et bouhort d'armes devant dames et damoiselles, pour laquelle chose et en signifiance de ce. vous envoye ceste espe propre ce faire. Si le dfendant accepte. il prend l'pe et rpond au roi d'armes : Je ne l'accepte pas pour nul mal talent, mais pour cuidermon dit cousin faire plaisir, et aux dames esbatement.
395 - Devant le hourd des juges se ferroyent et mesuroyent toutes les lances : ne de tout le pas ne fut lance tenue pour rompue, qu'elle ne fust...
464 - Ainc ne le vi de nul homme mater : A li t'estuet, par Mahommet, juer Par tel convent, s'ele te puet mater, Trestout errant aras le cief cop. L'autre partie te convient escouter, Que se tu pues me fille au ju mater, Dedens ma cambre ferai .1. lit parer, Aveuc ma fille tote nuit vous girs , De li fers toutes vos volents , Et le matin , quant il ert ajorns , De mon avoir .c. libres avers Dont pors faire totes vos volents. Sire, dist Hues, si ert con...
459 - Pendant le repas, il y avait des jongleurs qui jouaient agrablement de divers instruments. Les grces dites et les tables enleves, venaient les mnestrels, et Madame dansait avec Pero Nio, et chacun des siens avec sa damoiselle. Cette danse durait une heure. Quand elle tait finie, Madame donnait la paix (1) au capitaine, et chacun celle avec qui il avait dans.