Oeuvres [philosophiques], 3

 

 - 

.

-

351 - Vous avez appris qu'il a t dit : il pour il et dent pour dent; Et moi je vous dis de ne point rsister au mal que l'on veut vous faire , mais si quelqu'un vous a frapp sur la joue droite, prsentez-lui encore l'autre. Si quelqu'un veut plaider contre vous pour vous prendre votre robe, quittez-lui encore votre manteau.
344 - J'ai dit en mon cur touchant les enfants des hommes, que Dieu les prouve, et qu'il fait voir qu'ils sont semblables aux btes. C'est pourquoi les hommes meurent comme les btes et leur sort est gal.
341 - ... tous ceux qui ont regard la Bible comme un. livre divin , n'aient pas embrass l'opinion qui fait Dieu corporel, puisque Dieu y est reprsent par -tout comme ayant un corps.
356 - Bible traduite en langue vulgaire tait permise indiffremment tout le monde, la tmrit des hommes serait cause qu'il en arriverait plus de mal que de bien; nous voulons que l'on s'en rapporte au jugement de l'vque ou de l'inquisiteur, qui, sur l'avis du cur ou du confesseur, pourront accorder la permission de lire la Bible, traduite en langue vulgaire, ceux qui ils jugeront que cette lecture n'apportera aucun dommage ; il faudra qu'ils aient cette permission par crit...
396 - La religion est vraie, ou elle est fausse : si elle n'est qu'une vaine fiction, voil, si l'on veut, soixante annes perdues pour l'homme de bien, pour le chartreux ou le solitaire; ils ne courent pas un autre risque : mais, si elle est fonde sur la vrit mme, c'est alors un pouvantable malheur pour l'homme vicieux ; l'ide seule des maux qu'il se prpare me trouble l'imagination; la pense est trop faible pour les concevoir, et les paroles trop vaines pour les exprimer.
74 - ... et pour justifier la bonne-foi des premiers , que je vais parcourir les divers prodiges de la dernire espce, et montrer qu'ils sont des phnomnes purement...
367 - Dien pour les simples et pour les ignorans ; or , il n'ya aucune religion , dont les preuves soient la porte de tous les hommes ; donc aucune des religions, qui prtendent! tre rvles , ne peut tre la religion tablie par Dieu pour les simples et pour les ignorans.
358 - ... l'Église avec les .solutions et les interprtations des passages qui semblent aux sens tre pleins d'absurdits et de contradictions, que de les lire par soi sans l'aide d'aucune solution ni interprtation. Il...
357 - ... l'ordinaire ; et quant aux libraires qui vendront des Bibles en langue vulgaire ceux qui n'ont pas cette permission par crit, ou en quelque autre manire la leur auront mise entre les mains, ils perdront le prix de leurs livres, que l'vque emploiera des choses pieuses, et seront punis d'autres peines arbitraires : les rguliers ne pourront aussi lire ni acheter ces livres sans avoir eu la permission de leurs suprieurs.
283 - Romains croyoient que l'immortalit de l'ame est une de ces vrits que l'on ne peut contester sans impit. Encore actuellement , presque tous les peuples , mme les plus barbares , sont d'accord avec les chrtiens sur ce dogme. Le paganisme sans le secours de la rvlation , a eu des ides saines sur la divinit, sur la spiritualit et sur l'immortalit de l'ame. Voyons maintenant s'il a eu une conioissance exacte des vrais principes de la morale. Il est certain que les plus clebres...