La libert de la presse depuis la rvolution, 1789-1815

Slatkine, 1901 - 330
 

 - 

.

-

14 - La libre communication des penses et des opinions est un des droits les plus prcieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, crire, imprimer librement, sauf rpondre de l'abus de cette libert dans les cas dtermins par la loi.
13 - Je dois au bien commun de mon Royaume, je me dois moi-mme, de faire cesser ces funestes divisions. C'est dans cette rsolution, Messieurs, que je vous rassemble de nouveau autour de moi ; c'est comme le pre commun de tous mes sujets, c'est comme le dfenseur des lois de mon Royaume, que je viens en retracer le vritable esprit, et rprimer les atteintes qui ont pu y tre portes.
129 - Seront supprims, sur le champ, tous les journaux qui insreront des articles contraires au respect d au pacte social, la souverainet du peuple et la gloire des armes...
14 - Les tats gnraux examineront et feront connatre Sa Majest le moyen le plus convenable de concilier la libert de la presse avec le respect d la religion, aux murs et l'honneur des citoyens.
141 - Enfin il demanda comme une grace qu'on ne lui donnt plus aucune louange. Ce n'est pas, dit-il, que je ne les aime, surtout quand elles sont donnes par de si bons juges de la vertu ; mais c'est que je crains de les aimer trop. Elles corrompent les hommes; elles les remplissent d'eux-mmes; elles les rendent vains et prsomptueux.
185 - Lorsque, dans le silence de l'abjection, l'on n'entend plus retentir que la chane de l'esclave et la voix du dlateur, lorsque tout tremble devant le tyran, et qu'il est aussi dangereux d'encourir sa faveur que de mriter sa disgrce, l'historien parat, charg de la vengeance des peuples. C'est en vain que Nron prospre. Tacite est dj n dans l'empire...
101 - Si le directoire est inform qu'il se trame quelque conspiration contre la sret extrieure ou intrieure de l'tat , il peut dcerner des mandats d'amener et des mandats d'arrt contre ceux qui en sont prsums les auteurs ou les complices; il peut les interroger : mais il est oblig, sous les peines portes contre le crime de dtention arbitraire, de les renvoyer par...
21 - Saint-Cloud, s'il en est temps encore, ramenez le roi et le dauphin dans vos murs, tenez-les sous bonne garde, et qu'ils vous rpondent des vnements; renfermez l'Autrichienne et son beau-frre...
128 - ... dpartement de la Seine sont des instruments dans les mains des ennemis de la Rpublique; que le gouvernement est charg spcialement par le peuple franais de veiller sa sret, arrtent ce qui suit : ART. 1.
128 - Publicisle; l'Ami des Lois; la Clef du Cabinet; le Citoyen Franais; la Gazette de France; le Journal des Hommes libres; le Journal du Soir, par les frres Chaigneau; le Journal des Dfenseurs de la patrie; la Dcade philosophique. Et les journaux s'occupant exclusivement des sciences, arts, littrature, commerce, annonces et avis.