uvres de Saint-Simon & d'Enfantin, publ. par les membres du conseil institu par Enfantin, 41-42

 

 - 

.

-

291 - La proprit est le droit de jouir et de disposer des choses de la, manire la plus absolue, pourvu qu'on n'en fasse pas un usage prohib par les lois ou par les rglements.
299 - Le premier qui ayant enclos un terrain s'avisa de dire : Ceci est moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la socit civile.
14 - Plus que jamais, messieurs, nous devons nous occuper de ces hautes spculations, car il faut nous tenir prts pour un vnement immense dans l'ordre divin, vers lequel nous marchons avec une vitesse acclre qui doit frapper tous les observateurs.
69 - Ainsi tout arbre qui est bon porte de bons fruits, mais un mauvais arbre porte de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. Tout arbre qui ne porte point de bon fruit est coup et jet au feu.
11 - La loi que je combats annonce donc la prsence d'une faction dans le gouvernement, aussi certainement que si cette faction se proclamait elle-mme, et si elle marchait devant nous enseignes dployes. Je ne lui demanderai pas qui elle est, d'o elle vient, o elle va : elle mentirait.
xxx - L'gout gigantesque des Tarquins serait trop troit pour donner passage tant d'immondices. L, nul autre Dieu que l'intrt; on y vendrait les peuples, on y vendrait le genre humain, on y vendrait les trois personnes de la sainte Trinit, l'une aprs l'autre, ou toutes ensemble, pour un coin de terre, ou pour quelques piastres.
216 - ... relations des propritaires et des travailleurs, des matres et des salaris : il ya loin , sans doute, de la condition respective o ces classes sont places aujourd'hui , celle o se trouvaient dans le pass les matres et les esclaves, les patriciens et les plbiens, les seigneurs et les serfs. Il semble mme , au premier aperu , que l'on ne saurait faire entre elles aucun rapprochement; cependant on doit reconnatre que les unes ne sont que la prolongation des autres. Le...
299 - Gardez-vous d'couter cet imposteur; vous tes perdus si vous oubliez que les fruits sont tous , et que la terre n'est personne!
297 - Vous avez besoin de moi, car je suis riche et vous tes pauvre ; faisons donc un accord entre nous : je permettrai que vous ayez l'honneur de me servir , condition que vous me donnerez le peu qui vous reste pour la peine que je prendrai de vous commander.
3 - ... culte et l'extinction de tout sentiment religieux ! Figurez-vous que les partisans de l'irrligion, calculant les gradations par o le faux zle de la foi la conduit sa perte, prononcent dans leurs cercles ce discours :