Le Paradis perdu, 1

C. Gosselin, 1836
 

 - 

.

-

xv - J'en suis tellement convaincu , que dans l'Essai sur la Littrature anglaise, en citant quelques passages du Paradis perdu , je me suis lgrement loign du texte : Eh bien ! qu'on lise les mmes passages dans la traduction littrale du pome, et l'on verra, ce me semble, qu'ils sont beaucoup mieux rendus , mme pour l'harmonie. Tout le monde, je le sais, a la prtention d'exactitude : je ressemble peut-tre ce bon abb Leroy, cur de Saint-Herbland de Rouen et prdicateur du roi...
xii - Rocks, caves, lakes, fens, bogs, dens, and shades of death, A universe of death ; which God by curse Created evil, for evil only good ; Where all life dies, death lives, and nature breeds, Perverse, all monstrous, all prodigious things, Abominable, inutterable, and worse Than fables yet have feigned, or fear conceived, Gorgons, and hydras, and chimeras dire.
27 - Dieu les bnit, et leur dit : Croissez et multipliez-vous; remplissez la terre, et vous l'assujettissez, et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tous les animaux qui se meuvent sur la terre.
26 - Faisons l'homme notre image et notre ressemblance, et qu'il commande aux poissons de la mer, aux oiseaux du ciel, aux btes, toute la terre, et tous les reptiles qui se meuvent sur la terre.
xxxv - Faites choix d'un censeur solide et salutaire Que la raison conduise et le savoir claire, Et dont le crayon sr d'abord aille chercher L'endroit que l'on sent faible, et qu'on se veut cacher, Lui seul claircira vos doutes ridicules, De votre esprit tremblant lvera les scrupules.
132 - Car tu es poudre et tu re tourneras en poudre. Ainsi jugea l'homme celui qui fut envoy la fois Juge et Sauveur : il recula bien loin le coup subit de la mort annonce pour ce jour-l : ensuite ayant compassion de ceux qui se tenaient nus devant lui , exposs l'air qui maintenant allait souffrir de grandes altrations , il ne ddaigna pas de commencer prendre la forme d'un serviteur, comme quand il lava les pieds de ses serviteurs ; de mme prsent comme un pre de famille...
20 - Il vit que cela tait bon. Et il les bnit, en disant : Croissez et multipliez-vous, et remplissez les eaux de la mer; et que les oiseaux se multiplient sur la terre. Et du soir et du matin se fit le cinquime jour.
14 - Le Tout-Puissant n'a pas bti ce lieu pour nous l'envier ; il ne voudra pas nous en chasser. Ici nous pourrons rgner en sret ; et, mon avis, rgner est digne d'ambition mme en Enfer ; mieux vaut rgner dans l'Enfer que servir dans le Ciel.
133 - ... pour la vue , l'odorat et le got. Au milieu d'eux tait l'arbre de vie , haut , lev , panouissant son fruit d'ambroisie d'or vgtal. Tout prs de la vie , notre mort, l'arbre de la science, croissait; science du bien , achete cher par la connaissance du mal. Au midi , travers Eden , passait un large fleuve; il ne changeait point de cours , mais sous la montagne raboteuse il se perdait engouffr : DIEU avait jet cette montagne comme le sol de son jardin lev sur le rapide...
97 - J'en ai choisi quelques-uns, par une grce particulire lus audessus des autres : telle est ma volont. Les autres entendront mon appel : ils seront souvent avertis de songer leur tat criminel et d'apaiser au plus tt la divinit irrite, tandis que la grce offerte les y invite. Car j'clairerai leurs sens tnbreux d'une manire suffisante, et j'amollirai leur cur de pierre, afin qu'ils puissent prier, se repentir et me rendre l'obissance due : la prire, au repentir,...