Des justices la justice: l'laboration de l'esprit de justice

L'Harmattan, 2005 - 450
L'esprit de justice va s'laborer et progresser o rgresser au cours du dveloppement des civilisations, paralllement la maturation du mode de pense, l'affinement de l'affectivit, l'lvation du niveau spirituel de la religiosit, et au progrs de l'organisation civique. Il merge dans l'Egypte ancienne, vers le dbut du 3e millnaire avant l're chrtienne, en mme temps qu'apparat le Dieu unique des Sages, et imprgne le fonctionnement de la socit dans la Grce antique, qui lui fournit ses racines intellectuelles et son principe d'isonomie, de droits gaux pour tous. L'esprit de justice s'affermit avec la civilisation romaine qui met en ordre son formalisme juridique. Le christianisme lui apporte ses bases affectives d'amour et de misricorde et tend l'intrioriser dans l'esprit des hommes. Le Dieu unique des Juifs et celui des musulmans vont rgir le fonctionnement de leurs socits et leurs imposer leurs justices. Les Orientaux, Chinois et Indiens, privilgient le systme ternaire qui conoit deux principes de bases, opposs et complmentaires, quilibrs par un troisime principe qui harmonise leur fonctionnement et prcise leurs propres conceptions de la justice. Un foss profond isole actuellement la pratique judiciaire de ses fondements humanitaires pour des motifs complexes qui concernent aussi les rapports des hommes l'intrieur des nations et des nations entre elles. Aux comportements de suprmatie doit se substituer l'aspiration comprendre l'autre et l'accepter dans sa diversit, afin de permettre l'instauration de relations de dilection entre tous. A partir des justices multiples fondes sur des normes spcifiques d'ici et de maintenant, pour parvenir jusqu' l'esprit de justice qui prend appui sur des valeurs permanentes et universelles, peut-tre faudrait-il emprunter la Voie qui, fusionnant celles de l'amour et de la connaissance, mne des justices la Justice.

 - 

.

-