Kant: l'invention critique

Vrin, 1997 - 245
Le mathematicien, le physicien, le logicien, aussi remarquables que puissent etre leurs performances, les uns dans la connaissance rationnelle en general, les autres dans la connaissance philosophique en particulier, ne sont toutefois que des artistes de la raison. Il existe encore un maitre ideal qui les rassemble tous et les utilise comme des moyens pour le progres des fins essentielles de la raison humaine. C'est a lui seulement que nous devrions donner le nom de philosophe; mais comme il est lui-meme introuvable, alors que l'idee de sa legislation se trouve dans toute raison humaine, nous nous en tiendrons exclusivement a cette idee pour mieux definir quelle sorte d'unite systematique prescrit la philosophie... a partir du point de vue des fins. Les fins essentielles [...] sont donc ou bien le but final, ou bien les fins subalternes qui lui sont necessaires en tant que moyens. Le but final n'est autre que la destination complete de l'homme, et la philosophie qui s'y consacre est la morale. Kant, Critique de la raison pure.
 

 - 

.