Mercure de France, 23

1806
 

 - 

.

-

140 - Bade jouiront, sur les territoires eux cds, comme aussi sur leurs anciens tats , de la plnitude de la souverainet et de tous les droits qui en drivent et qui leur ont t garantis par SM l'empereur des Franais...
221 - M'ter pour faire bien du grenier de cans Cette longue lunette faire peur aux gens, Et cent brimborions dont l'aspect importune ; Ne point aller chercher ce qu'on fait dans la lune, Et vous mler un peu de ce qu'on fait chez vous, O nous voyons aller tout sens dessus dessous.
287 - Pardonnerons-nous une quatrime fois? Nous fierons-nous une quatrime fois une cour sans foi, sans honneur, sans raison? Non! non! La dynastie de Naples a cess de rgner; son existence est incompatible avec le repos de l'Europe et l'honneur de ma couronne. < Soldats, marchez, prcipitez dans les flots, si tant est qu'ils vous attendent, ces dbiles bataillons des tyrans des mers. Montrez au monde de quelle manire nous punissons les parjures.
139 - Majest restera libre de toute obligation, par rapport toutes dettes quelconques que la maison d'Autriche aurait contractes raison de la possession , hypothques sur le sol des pays auxquels elle renonce par le prsent trait.
288 - Ne tardez pas m'apprendre que l'Italie tout entire est soumise mes lois , ou celles de mes allis ; que le plus beau pays de la terre est affranchi du joug des hommes les plus perfides ; que la saintet des traits est venge , et que les mnes de mes braves soldats gorgs dans les ports de Sicile leur retour d'Egypte , aprs avoir chapp aux prils des naufrages , des dserts , et de cent combats sont enfin apaiss.
604 - Sur d'clatants succs ma puissance tablie A fait jusqu'aux deux mers respecter Athalie; Par moi Jrusalem gote...
208 - Les mditations y prennent je ne sais quel caractre grand et sublime, proportionn aux objets qui nous frappent , je ne sais quelle volupt tranquille qui n'a rien d'acre et de sensuel. Il semble qu'en s'levant au-dessus, du sjour des hommes on y laisse tous les sentiments bas et terrestres, et qu' mesure qu'on approche des rgions thres, l'me contracte quelque chose de leur inaltrable puret.
261 - C'est--dire, pour parler clairement, que les Juifs ne peuvent pas tre, et mme, quoi qu'on fasse, ne seront jamais citoyens sous le christianisme, sans devenir chrtiens.
141 - ... l'intgrit de l'Empire d'Autriche dans l'tat o il sera en consquence du prsent trait de paix, de mme que l'intgrit des possessions des princes de la Maison d'Autriche, dsignes dans les articles onzime et douzime.
142 - Mais il] est convenu que jusqu' l'expiratiott-dudit mois il ne pourra tre stationn ni introduit aucun corps quelconque de troupes autrichiennes dans un arrondissement de six lieues autour de la