Les diners du baron d'Holbach: dans lesquels de trouvent rassembls, sous leurs noms, une partie des gens de la cour et des littrateurs les plus remarquables du 18e sicle

 

 - 

.

-

510 - Fuyez ceux qui, sous prtexte d'expliquer la nature, sment dans les curs des hommes de dsolantes doctrines , et dont le scepticisme apparent est cent fois plus affirmatif et plus dogmatique que le ton dcid de leurs adversaires. Sous le hautain prtexte qu'eux seuls sont clairs, vrais, de bonne foi, ils nous soumettent imprieusement leurs dcisions tranchantes , et prtendent nous donner pour les vrais principes des choses les inintelligibles systmes qu'ils ont btis dans...
509 - ... aux affligs la dernire consolation de leur misre, aux puissants et aux riches le seul frein de leurs passions; ils arrachent du fond des curs le remords du crime, l'espoir de la vertu, et se vantent encore d'tre les bienfaiteurs du genre humain ! Jamais, disent-ils, la vrit n'est nuisible aux hommes; je le crois comme eux, et c'est, mon avis, une grande preuve que ce qu'ils enseignent n'est pas la vrit.
259 - ... pas, n'a besoin que d'tre mdit pour porter dans l'me l'amour de son auteur, et la volont d'accomplir ses prceptes. Jamais la vertu n'a parl un si doux langage; jamais la plus profonde sagesse ne s'est exprime avec tant d'nergie et de simplicit. On n'en quitte point la lecture sans se sentir meilleur qu'auparavant.
234 - C'est une suite d'hommes , durant quatre mille ans ', qui, constamment et sans variation, viennent, l'un ensuite de l'autre, prdire ce mme avnement.
259 - Un prince qui aime la religion et qui la craint est un lion qui cde la main qui le flatte ou la voix qui l'apaise; celui qui craint la religion et qui la hait est comme les btes sauvages qui mordent la chane qui les empche de se jeter sur ceux qui passent; celui qui n'a point du tout de religion est cet animal terrible qui ne sent sa libert que lorsqu'il dchire et qu'il dvore.
510 - Chacun sait bien que son systme n'est pas mieux fond que les autres : mais il le soutient parce qu'il est lui.
291 - Et moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, faites du bien ceux qui vous hassent ; et priez pour ceux qui vous perscutent et qui vous calomnient ; 45.
261 - Mon ami , ce n'est pas ainsi qu'on invente ; et les faits de Socrate, dont personne ne doute, sont moins attests que ceux de Jsus-Christ.
260 - Se peut-il qu'un livre -la-fois si sublime et si simple soit l'ouvrage des hommes? Se peut-il que celui dont il fait l'histoire ne soit qu'un homme lui-mme? Est-ce l le ton d'un enthousiaste ou d'un ambitieux sectaire?
260 - Se peut-il qu'un livre la fois si sublime et si simple soit l'ouvrage des hommes? Se peut-il que Celui dont il fait l'histoire , ne soit qu'un homme lui-mme? Est-ce l le ton d'un enthousiaste ou d'un ambitieux sectaire? Quelle douceur! quelle puret dans ses murs ! quelle grce touchante dans ses instructions ! quelle lvation dans ses maximes ! quelle profonde sagesse dans ses discours ! quelle prsence d'esprit, quelle finesse et quelle justesse dans ses rponses!