Correspondance littraire, philosophique et critique de Grimm et de Diderot, depuis 1753 jusqu'en 1790, 11

 

 - 

.

-

133 - ... incroyable difficult : elles y circulent sourdement, elles y fermentent jusqu' m'mouvoir, m'chauffer, me donner des palpitations; et, au milieu de toute cette motion, je ne vois rien nettement, je ne saurais crire un seul mot, il faut que j'attende. Insensiblement ce grand mouvement s'apaise, ce chaos se dbrouille, chaque chose vient se mettre sa place, mais lentement, et aprs une longue et confuse agitation.
134 - ... ne vois bien que ce que je me rappelle, et je n'ai de l'esprit que dans mes souvenirs. De tout ce qu'on dit, de tout ce qu'on fait, de tout ce qui se passe en ma prsence, je ne sens rien, je ne pntre rien. Le signe extrieur est tout ce qui me frappe. Mais ensuite tout cela me revient : je me rappelle le lieu, le temps, le ton, le regard, le geste, la circonstance ; rien ne m'chappe. Alors, sur ce qu'on a fait ou dit, je trouve ce qu'on a pens, et il est rare que je me trompe.
409 - Je suis petite, maigre, trs-bien faite. J'ai l'air jeune, sans fracheur, noble, doux, vif, spirituel et intressant. Mon imagination est tranquille, mon esprit est lent, juste, rflchi, sans suite. J'ai dans l'me de la vivacit, du courage, de la fermet, de l'lvation et une excessive timidit.... Je suis vraie sans tre franche. J'ai de la finesse pour arriver mon but ; mais je n'en ai aucune pour pntrer les projets des autres.
133 - Cette lenteur de penser, jointe cette vivacit de sentir, je ne l'ai pas seulement dans la conversation, je l'ai mme seul et quand je travaille. Mes ides s'arrangent dans ma tte avec la plus incroyable difficult. Elles y circulent sourdement ; elles y fermentent jusqu' m'mouvoir, m...
51 - Quant Prvan , je veux l'avoir, et je l'aurai ; il veut le dire , et il ne le dira pas ; en deux mots , voil notre roman Et ce roman n'en est pas un ; car madame de Merteuil tient parole.
133 - Ces motions confuses, que j'prouvai coup sur coup, n'altraient point la raison que je n'avais pas encore; mais elles m'en formrent une d'une autre trempe, et me donnrent de la vie humaine des notions bizarres et romanesques, dont l'exprience et la rflexion n'ont jamais bien pu me gurir.
42 - ... resteront seules en Sibrie, et que nous aurions de la peine habituer en Grce et en Turquie. Le buste auquel M. Houdon travaille n'exprimera jamais aux yeux de ma grande Impratrice les sentiments vifs et profonds dont je suis pntr ; soixante et quatorze ans imprims sur ce marbre ne pourront que le refroidir encore.
409 - J'ai de la finesse pour arriver mon but; mais je n'en ai aucune pour pntrer les projets des autres. [Elle en avait donc beaucoup acquis.] Je suis ne tendre et sensible, constante et point coquette. La facilit avec laquelle on m'a vue former des liaisons et les rompre m'a fait passer pour inconstante et capricieuse.
338 - C'est donc sur un thtre appartenant Sa Majest que le sieur Caron a tent de faire reprsenter une pice que Sa Majest avait dfendue, et l'a tent sans autre garant de cette hardiesse qu'une esprance donne, dit-on, assez vaguement par Monsieur ou par M. le comte d'Artois, qu'il n'y aurait point de contre-ordre.