(427 p.)

Socit Belge de Librairie, 1840
 

 - 

.

347 - Que si quelqu'un, aprs avoir reconnu publiquement ces mmes dogmes, se conduit comme ne les croyant pas, qu'il soit puni de mort ; il a commis le plus grand des crimes : il a menti devant les lois.
333 - Malebranche et Newton, Je monte ma raison sur un sublime ton, -J'examine les lois des corps et des penses; Avec Locke je fais l'histoire des ides; Avec Kepler, Wallis, Barrow, Raynaud, Pascal, Je devance Archimde, et je suis l'Hospital1..
313 - Pour bien crire, il faut donc possder pleinement son sujet, il faut y rflchir assez pour voir clairement l'ordre de ses penses, et en former une suite, une chane continue, dont chaque point reprsente une ide; et lorsqu'on aura pris la plume, il faudra la conduire successivement sur ce premier trait, sans lui permettre de s'en carter, sans l'appuyer trop ingalement, sans lui donner d'autre mouvement que celui qui sera dtermin par l'espace qu'elle doit parcourir.
340 - Le premier qui ayant enclos un terrain s'avisa de dire Ceci est moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la socit civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de misres et d'horreurs n'et point pargns au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou. comblant le foss, et cri ses semblables : Gardez-vous d'couter cet imposteur ; vous tes perdus si vous oubliez que les fruits sont tous, et que la terre n'est personne...
312 - La vritable loquence suppose l'exercice du gnie et la culture de l'esprit. Elle est bien diffrente de cette facilit naturelle de parler qui n'est qu'un talent, une qualit accorde tous ceux dont les passions sont fortes, les organes souples et l'imagination prompte. Ces hommes sentent vivement, s'affectent de mme, le marquent fortement au dehors; et, par une impression purement mcanique, ils transmettent aux autres leur enthousiasme et leurs affections.
401 - ... forcer. Si vous faites en sorte qu'un Polonais ne puisse jamais devenir un Russe, je vous rponds que la Russie ne subjuguera pas la Pologne.
372 - Ce n'est pas assez de luy roidir l'me; il luy faut aussi roidir les muscles. Elle est trop presse, si elle n'est seconde, et a trop faire de seule fournir deux offices.
313 - Le style n'est que l'ordre et le mouvement qu'on met dans ses penses. Si on les enchane troitement, si on les serre, le style devient ferme, nerveux et concis; si on les laisse se succder lentement, et ne se joindre qu' la faveur des mots, quelque lgants qu'ils soient, le style sera diffus, lche et tranant.
20 - C'est ici qu'il faut se donner le spectacle des choses humaines. Qu'on voie dans l'histoire de Rome tanl de guerres entreprises, tant de sang rpandu , tant de peuples dtruits, tant de grandes actions, tant de triomphes, tant de politique, de sagesse, de prudence, de constance, de courage ; ce projet d'envahir tout, si bien form, si bien soutenu, si bien fini, quoi aboutit-il , qu' assouvir le bonheur de cinq ou six monstres?
273 - Et les tres qu'il aime arrachs son tre. 11 voit autour de lui tout prir, tout changer; A la race nouvelle il se trouve tranger, Et lorsqu' ses regards la lumire est ravie, II n'a plus en mourant perdre que la vie.