Annales de philosophie chrtienne

Roger et Chernoviz, 1905
 

 - 

.

-

564 - Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cur, de toute ton me et de toute ta pense. C'est l le premier et le plus grand commandement. Et voici le second qui lui est semblable : tu aimeras ton prochain comme toi-mme.
490 - Molire, des talents duquel je suis plus l'admirateur que personne, ne soit une cole de vices et de mauvaises murs, plus dangereuse que les livres mmes o l'on fait profession de les enseigners.
491 - Qu'est-ce donc que le misanthrope de Molire? Un homme de bien qui dteste les murs de son sicle et la mchancet de ses contemporains ; qui, prcisment parce qu'il aime ses semblables, hait en eux les maux qu'ils se font rciproquement et les vices dont ces maux sont l'ouvrage.
491 - ... qui trouvent toujours que tout va bien, parce qu'ils ont intrt que rien n'aille mieux; qui sont toujours contents de tout le monde, parce qu'ils ne se soucient de personne; qui, autour d'une bonne table, soutiennent qu'il n'est pas vrai que le peuple ait faim; qui, le gousset bien garni, trouvent fort mauvais qu'on dclame en faveur des pauvres...
248 - Mais, prcisment, on ne le nie qu'en commenant par faire une confusion perptuelle de la morale avec l' histoire des murs. On invoque la diffrence des temps, celle des races, la diversit des coutumes. On refait le chapitre de Montaigne ; on commente, la lumire de l'anthropologie, le mot de Pascal : Vrit en de des Pyrnes : erreur au del ; on apporte la discussion les usages des Indiens de l'Amazone ou des ngres de l'Afrique australe ! Et que croit-on...
297 - ... la premire loi de l'histoire est de ne pas oser mentir; la seconde de ne pas craindre de dire vrai; en outre, que l'historien ne prte au soupon ni de flatterie ni d'animosit.
497 - Puisqu'elle ne vous offense pas, j'observerai que, plein d'amour-propre, vous tes puni par o vous avez pch. Vous croyiez avoir tellement tonn les humains, qu'ils allaient vous lever des autels. Vous deviez assez les connatre pour savoir que ce qu'ils approuvent aujourd'hui, ils le blment demain. Si dans vos ouvrages vous aviez eu d'autres vues, vous jouiriez d'une consolation qui vous manquera et que vous n'aurez jamais.
117 - La voix de la science n'est ni une voix de violents, ni une voix de doctrinaires absolus. Quels qu'aient t les crimes de la thocratie, nous ne saurions mconnatre les bienfaits que la culture chrtienne a rpandus autrefois sur le monde. Elle a reprsent une phase de la civilisation, un stade, aujourd'hui dpass, au cours de l'volution progressive de l'humanit. Il serait...
490 - ... profession de les enseigner? Son plus grand soin est de tourner la bont et la simplicit en ridicule, et de mettre la ruse et le mensonge du parti pour lequel on prend intrt; ses honntes gens ne sont que des gens qui parlent, ses vicieux sont des gens qui agissent et que les plus brillants succs favorisent le plus souvent ; enfin l'honneur des applaudissements, rarement pour le plus estimable, est presque toujours pour le plus adroit.
439 - ... en raison directe des masses et en raison inverse du carr des distances est la double condition suivant laquelle s'ordonne de luimme le monde des mouvements astronomiques.