uvres de Louis XVI: prcdes d'une histoire de ce monarque et d'une lettre de M. Berryer, 2

Chez l'Editeur des uvres de Louis XVI, 1864
 

 - 

.

-

256 - Je prie ma femme de me pardonner tous les maux qu'elle souffre pour moi, et les chagrins que je pourrais lui avoir donns dans le cours de notre union , comme elle peut tre sre que je ne garde rien contre elle, si elle croyait avoir quelque chose se reprocher. Je recommande bien vivement mes enfants, aprs ce qu'ils doivent Dieu, qui doit marcher avant tout, de rester toujours unis entre eux, soumis et obissants leur mre, et reconnaissants de...
210 - Je dois mon honneur, je dois ma famille de ne point souscrire un jugement qui m'inculpe d'un crime que je ne puis me reprocher; en consquence je dclare que j'interjette appel la nation elle-mme du jugement de ses, reprsentants; je donne, par ces prsentes, pouvoir spcial mes dfenseurs officieux, et charge...
217 - Une inquitude gnrale, un dsir exagr d'innovations se sont empars des esprits et finiraient par garer totalement les opinions, si on ne se htait de les fixer par une runion d'avis sages et modrs. C'est dans cette confiance, messieurs, que je vous ai rassembls , et je vois avec sensibilit qu'elle a dj t justifie par les dispositions que les deux premiers ordres ont montres renoncer leurs privilges pcuniaires.
208 - Tacite ouvert devant lui sur une petite table ; il me serra dans ses bras ; ses yeux devinrent humides , et il me dit : Votre sacrifice est d'autant plus gnreux que vous exposez votre vie , et que vous ne sauverez pas la mienne.
232 - Vous qui pouvez influer par tant de moyens sur la confiance publique , clairez sur ses vritables intrts le peuple qu'on gare, ce bon peuple qui m'est si cher , et dont on m'assure que je suis aim quand on veut me consoler de mes peines. Ah ! s'il savait quel point je suis malheureux la nouvelle d'un injuste attentat contre les fortunes, ou d'un acte de violence contre les personnes , peut-tre il m'pargnerait cette douloureuse amertume.
222 - ... ce n'est pas qu'ils me prsentent tous indistinctement l'ide de la perfection ; mais je crois qu'il est louable en moi de ne pas diffrer d'avoir gard au vu prsent des dputs de la nation et aux circonstances alarmantes qui nous invitent si fortement vouloir, par-dessus tout, le prompt rtablissement de la paix, de l'ordre et de la confiance.
254 - Je plains de tout mon cur nos frres qui peuvent tre dans l'erreur ; mais je ne prtends pas les juger, et je ne les aime pas moins tous en Jsus-Christ , suivant ce que la charit chrtienne nous enseigne.
257 - ... faire respecter, et faire le bien qui est dans son cur, qu'autant qu'il a l'autorit ncessaire ; et qu'autrement, tant li dans ses oprations et n'inspirant point de respect, il est plus nuisible qu'utile.
255 - Dieu de me pardonner tous mes pchs ; j'ai cherch -les connatre scrupuleusement, les dtester et m'humilier en sa prsence. Ne pouvant me servir du ministre d'un, prtre catholique, je prie Dieu de recevoir...
252 - J'avoue que les preuves multiplies que j'avais donnes dans tous les temps de mon amour pour le peuple, et la manire dont je m'tais toujours conduit, me paraissaient devoir prouver que je craignais peu de m'exposer pour pargner son sang, et loigner jamais de moi une pareille imputation.