Histoire de Flandre, 4

 

 - 

.

-

110 - Chifolignie (Cphalonie) et l ancrrent ; et issirent hors des galles, et trouvrent grand nombre de dames et damoiselles qui demeurent au dit le et en ont la seigneurie , lesquelles reurent les seigneurs de France grand' joie et les menrent battre tout parmi l'le qui est moult bel et plaisant. Et disent et maintiennent ceux qui la condition de l'le connoissent que les fes y conversent et les nymphes...
163 - Bourgogne , palatin , seigneur de Salins et de Malines, toi Charles, qui te dis duc d'Orlans , toi Philippe , -qui te dis comte de Vertus , et toi Jean , qui te dis comte d'Angoulme , qui...
46 - informer, toutes fois qu'il vous plaira, de la vrit de la matire, et n'est pas nostre intention de vous faire tenir aucune chose contre vos consciences, ne le salut de vos
64 - Jean Buyck, qui commandait la flotte du duc avait longtemps combattu les Anglais sur mer; il tait sage et courageux, et comprit aussitt que les vaisseaux anglais cherchaient prendre le vent pour l'attaquer avant la nuit. Quoique dcid viter le combat, il arma ses arbaltriers et il ordonna en mme temps au pilote de hter la marche de la flotte afin qu'elle repousst les Anglais en se drobant leur poursuite. Dj il tait en vue de Dunkerque et il esprait pouvoir gagner...
420 - Nous nous mettons en de sordre contre la doctrine de la guerre : et (peut estre) noz ennemis sont plus-pres que nous ne pensons. Chacun se veut avancer : et cuide bien faire : mais je dy qu'il aquiert assez hon neur , qui se garde de honte.
162 - Charles, duc d'Orlans et de Valois, comte de Blois et de Beaumont et seigneur de Coucy : Philippe, comte de Vertus, et Jean , comte...
245 - Maintens vous bien loiaux Franchois, je vous en pry, et vous pry et vous requiers que vous soies tous prestz de venir au sacre du gentil roy Charles Rains o nous serons briefment, et vens au devant de nous quand vous saurs que nous aprocherons.
497 - L'anne 1453 fut la plus triste du XVe sicle; elle vit aux deux extrmits de l'Europe le triomphe de la force sur les lumires et la civilisation. Les Ottomans de Mahomet II envahissaient Constantinople , hritire d'Athnes et de Rome, au moment o les Picards de Philippe effrayaient par leurs violences ces peuples et ces > cits, que l'loquent historien de la maison de Bourgogne appelle lui-mme : trs-grave peuple et villes de grant xpollicie, lesquels il convient rgir...
65 - ... opinitre. Trois fois la mare se retirant obligea les combattants se sparer et jeter l'ancre, trois fois ils s'assaillirent de nouveau. Cependant la flotte bourguignonne s'approchait des ports de la Flandre, Jean Buyck tait parvenu dpasser Blankenberg et tait prs de loucher au havre du Zwyn ; mais sa rsistance s'affaiblissait d'heure en heure.
4 - Prince estoit de souverain sens et bon conseil ; doulx estoit et amiable grans, moyens, et petis ; les bons amoit de tous estas ; large comme un Alixandre , noble et pontifical , encourt et estat magnificent; ses gens amoit moult chierement , priv estoit eulx , et moult leur donnoit de bien, pour laquel bont et esmolumens qu'ilz en recepvoyent , tant l'amoyent que plus grant piti ne pourroit estre veue que le dueil et regraiz d'eulx fait de son trespassement.