Lectures franaises; or, Extracts in prose from modern French authors with copious notes for the use of English students

 

 - 

.

-

11 - Et le pre qui s'tait dfi de la Providence raconta le soir l'autre pre ce qu'il avait vu. Et celui-ci lui dit : Pourquoi s'inquiter ? Jamais Dieu n'abandonne les siens. Son amour a des secrets que nous ne connaissons point. Croyons, esprons, aimons, et poursuivons notre route en paix. Si je meurs avant vous, vous serez le pre de mes enfants ; si vous mourez avant moi, je serai le pre des vtres. Et si, l'un et l'autre, nous mourons avant qu'ils soient 60 en ge de pourvoir eux-mmes...
306 - Toulon, tremblent : l'heure de la vengeance a sonn! -Mais que les peuples soient sans inquitude; nous sommes amis de tous les peuples, et plus particulirement des descendants des Brutus, des Scipion et des grands hommes que nous avons pris pour modles.
203 - C'est vous qui devez le remplacer, et vous n'en tes pas capable. Un mot piquant me vint sur les lvres, mais je me contins. La lune se leva derrire la redoute de Cheverino, situe deux portes de canon de notre bivac. Elle tait large et rouge comme cela est ordinaire son lever.
3 - Pour m'y transporter, je venais, presque toujours pied, rejoindre sur cette route une des petites voitures qui en faisaient alors le service. En sortant des barrires, j'tais toujours sr de trouver un grand pauvre qui criait d'une voix glapissante : "La charit, s'il vous plat, mon bon monsieur ! " De son ct il tait bien sr d'entendre rsonner dans son chapeau une grosse pice de deux sous. Un jour que je payais mon tribut Antoine (c'tait le nom de mon pensionnaire), il...
305 - Pimont , dlivr de la tyrannie autrichienne , s'est livr ses sentiments naturels de paix et d'amiti pour la France. Milan est vous , et le pavillon rpublicain flotte dans toute la Lombardie. Les ducs de Parme et de Modne ne doivent leur existence politique qu' votre gnrosit.
227 - Et maintenant, voil ce qui subsiste de cette ville puissante, un lugubre squelette ! Voil ce qui reste d'une vaste domination, un souvenir obscur et vain ! Au concours bruyant qui se pressait sous ces portiques, a succd une solitude de mort. Le silence des tombeaux s'est substitu au murmure des places publiques. L'opulence d'une cit de commerce s'est change en une pauvret hideuse. Les palais des rois sont devenus le repaire des...
11 - Et celui-ci vivait tranquille, tandis que le premier ne gotait pas un instant de repos ni de joie intrieurement. Un jour qu'il travaillait aux champs, triste et abattu cause de sa crainte, il vit quelques oiseaux entrer dans un buisson, en sortir, et puis bientt y revenir encore. Et, s'tant approch, il vit deux nids poss cte cte, et dans chacun plusieurs petits nouvellement clos et encore sans...
4 - Je puis d'ailleurs vous prcher d'exemple : j'ai t aussi pauvre que vous; mais, au lieu de mendier, je me suis fait une hotte avec un mauvais panier, et je suis all dans les villages et dans les villes de province demander, non pas des aumnes, mais de vieux chiffons qu'on me donnait gratis et que je revendais ensuite, un bon prix,- aux fabricants de papier.
204 - Si j'tais bless, je serais dans un hpital, trait sans gards par des chirurgiens ignorants. Ce que j'avais entendu dire des oprations chirurgicales me revint la mmoire. Mon cur battait avec violence, et machinalement je disposais, comme une...
97 - ... encore, et dcrit en un instant plusieurs circuits tortueux que l'il a de la peine suivre, se replie plusieurs fois sur luimme, et se retire enfin dans quelque asile, jusqu' ce que sa crainte soit dissipe.