Google YouTube Gmail Drive »
 
" Pour le voir, les hommes et les femmes s'taient mis aus fentres, pleurant de leurs yeux, tant ils avaient de douleur! et ils disaient de leur bouche , pour toute parole : Dieu ! quel bon vassal, s'il avait eu un bon seigneur! Mais personne... "
Cours de littrature Franaise - 78
Villemain (M., Abel-Franois) - 1840
-

Cours de littrature franaise. Littrature du moyen ge, 2

Abel Franois Villemain - 1830 - : 416
...hommes et les femmes s'taient mis aux fentres, pleurant de leurs yeux : tant ils avaient de douleur! et ils disaient de leur bouche, pour toute parole...Dieu, quel bon vassal, s'il avait eu un bon seigneur ! Maispersonne n'osait l'inviter : tant le roi Alphonse avait une grande puissance! Car, avant la...
-

Histoire universelle, tr. par E. Aroux et P. Lopardi, 9

Cesare Cant - 1846
...et les femmes s'taient mis aus fentres, pleurant de leurs yeux, tant ils avaient de douleur! et ils disaient de leur bouche , pour toute parole...grand message, annonant que personne ne donnt lo gement mon Cid, et que tout homme qui lui dirait une simple parole perdrait les oreilles...
-

Revue des deux mondes

1847
...pour le -voir et se mire nt leurs fentres, pleurant de leurs yeux, tant ils avaient Ae douleur, et ils disaient de leur bouche pour toute parole :...personne n'osait l'inviter, tant le roi Alphonse avait montr de colre, car, avant la nuit, son ordre crit et scell tait venu Burgos, avec un...
-

Histoire universelle, 9

Cesare Cant - 1854
...les femmes s'taient mis aux fentres, pleurant de leurs yeux , tant ils avaient de douleur ! et ils disaient de leur bouche , pour toute parole...scell, tait venu Burgos avec un grand message, annoncant que personne ne donnt logement mon Cid , et que tout homme qui loi dirait une...
-

Causeries historiques et littraires, 2

Émile Souvestre - 1854
...mirent- leurs fentres, pleurant de leurs yeux, tant ils avaient de douleur, et ils rptaient de leur bouche, pour toute parole : Dieu! quel...personne n'osait l'inviter, tant le roi Alphonse avait montr de colre ; car, avant la nuit , son ordre crit et scell tait venu Burgos avec un...
-

Histoire universelle: Soigneusement remanie par l'auteur, 9

Cesare Cant - 1858
...les femmes s'taient mis aux fentres, pleurant de leurs yeux , tant ils avaient de douleur ! et ils disaient de leur bouche , pour toute parole : Dieu .' quel bon tassai, n s'il avait en un bon seigneur .' Mais personne n'osait l'inviter, tant le roi Alphonse...
-

Cours de littrature franaise: Tableau de la littrature au moyen ..., 2

Villemain (M., Abel-Franois) - 1859
...habitantes de Burgos sont placs aux fentres, pleurant de leurs yeux , tant ils avaient de douleur! et ils disaient de leur bouche, pour toute parole...Dieu, quel bon vassal, s'il avait eu un bon seigneur ! Ils auraient eu gr deleconvier.mais personnen'osait,tantle roi Alphonse avait une grande...
-

Causeries historiques et littraires, 3

Emile Souvestre - 1861
...un bon seigneur ! mais personne n'osait l'inviter, tant le roi Alphonse avait montr de colre ; car, avant la nuit, son ordre crit et scell tait...annonant que personne ne donnt logement mon Gid et que tout homme qui le ferait st, n'en pas douter, qu'il perdrait ses biens et les yeux...
-

Les vieux auteurs castillans: Introduction. Pomes et chroniques sur le Cid ...

comte Thodore Puymaigre - 1861
...les habitants sont aux fentres, pleurant de leurs yeux , tant ils ont de douleur ; tous disent : Dieu ! quel bon vassal, s'il avait eu un bon seigneur ! Mais personne n'osait l'accueillir , tant le roi Alfonse avait une grande colre. Avant la nuit tait arrive Burgos...
-

Des vieux auteurs castillans D. 2 tomes, 1

comte Thodore Puymaigre - 1861
...Tous les habitants sont aux fentres, pleurant de leurs yeux, tant ils ont de douleur; tous disent: Dieu! quel bon vassal, s'il avait eu un bon seigneur ! Mais personne n'osait l'accueillir , tant le roi Alfonse avait une grande colre. Avant la nuit tait arrive Burgos...
-




  1. PDF