Sur les routes d'Asie

A. Colin, 1894 - 364
0
Google ʡ .
 

 - 

.

-

238 - Au banquet de la vie, infortun convive, J'apparus un jour, et je meurs; Je meurs, et sur ma tombe, o lentement j'arrive Nul ne viendra verser des pleurs.
144 - Échelles, et ceux qui y vont trafiquer ; quoy tant ncessaire de pourvoir, Sa Majest a fait trs expresses inhibitions et dfenses aux marchands franois qui voudront passer en Levant pour s'y tablir, de ne s'embarquer pour cet effet qu'aprs avoir t examins et reus par la chambre de commerce de Marseille, etc. Hlas 1 toutes les ordonnances n'y feront rien.
70 - Ds la premire entrevue, dit Fustel de Coulanges, les deux races se jugrent : chacune dtesta les dfauts et encore plus les qualits de l'autre. La haine fut gale entre elles ; seulement elle fut mle pour l'un de mpris, et pour l'autre de crainte. C'est partir de ce jour .que s'est tablie, chez les Latins, cette opinion que le Grec n'est que mensonge et fourberie ; de ce jour aussi le Grec a regard le Latin comme son brutal ennemi. La religion, qui devait apaiser les haines,...
182 - ... des ulmas, ne sont que la moindre part de ses soucis. Smyrne, comme autrefois Éphse qu'elle a remplace et annule, est une ville internationale. Les trangers, ds qu'ils ont quitt le paquebot des Messageries ou du Lloyd, se gnent un peu moins que s'ils taient chez eux. Les Capitulations donnent aux consuls europens des droits et des pouvoirs si tendus, que leur autorit contre-balance, en beaucoup d'occasions, celle du gouverneur. Les taire gnral ; Vedjnebi mudiri s'intitule...
82 - ... folle et burlesque , qui a donn lieu au proverbe suivant : // est aussi rare de trouver un cheval vert , qu'un. Sciote sage. Quelque vrai que soit le sens outr de ce proverbe , l'gard de quelques habitans de Scio , il en est un plus grand nombre qui savent allier la prudence la plus circonspecte l'enjouement le plus vif et le plus aimable. Nulle autre ville dans le Levant ne prsente une si grande masse d'instruction ; nulle autre ne renferme autant d'hommes exempts de prjugs,...
143 - Le Roy a prescrit au consul de renvoyer en France toutes les personnes qui se conduiront mal, ayant soin de remettre au capitaine du navire qui les ramnera un procs-verbal des faits constats leur charge. Les dputs du commerce devront s'entendre avec le consul pour faire cesser...
164 - Grce moderne, comme font la plupart des chrtiens, avec un air de mpris ; bien loin d'tre le sige de la barbarie, on peut dire que, dans ce dernier sicle, elle a produit des gnies comparables ses anciens sages, et, pour ne point remonter plus haut, de nos jours on a vu trois patriarches, un de Constantinople et deux de Jrusalem, parvenir une grande rputation, juste rcompense de leur mrite (3).
181 - Slim-Khan, toujours victorieux ; Moi , qui suis le sultan des sultans , le roi des rois , le distributeur des couronnes aux princes du monde, l'ombre de Dieu sur la terre, l'empereur et...
73 - Ducas3, que les Grecs prfraient le turban d'un Turc au chapeau d'un cardinal. Entre deux religions, la distance est trop grande pour que les animosits soient bien vives. Mais deux sectes si rapproches se touchent par trop de points; la comparaison est trop facile, la discussion trop invitable, les prtentions trop ardentes, pour qu'une implacable haine ne remplisse pas les curs. Les Chiotes ne se rvoltrent qu'une fois contre leurs matres, et ce fut pour un motif religieux et ...
238 - JUANA. 0 ciel , je vous revois , madame De tous les amours de mon me , Vous le plus tendre et le premier. Vous souvient-il de notre histoire? Moi , j'en ai gard la mmoire : C'tait , je crois , l't dernier.