Journal des Et́ats gnraux, convoqus par Louis XVI., 3

Étienne Le Hodey de Saultchevreuil
Le Hodey., 1789
 

 - 

.

-

97 - La libre communication des penses et des opinions est un des droits les plus prcieux de l'homme ; tout citoyen peut donc parler, crire, imprimer librement, sauf rpondre de l'abus de cette libert dans les cas dtermins par la loi.
25 - La libert consiste pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas autrui; ainsi l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la socit la jouissance de ces mmes droits; ces bornes ne peuvent tre dtermines que par la loi.
77 - Je suis encore parti d'un principe plus sacr, celui que nous lisons dans tous les livres de morale : ne faites pas autrui ce que vous ne voudriez pas que l'on vous ft.
150 - Le gouvernement franais est un gouvernement monarchique. Il n'ya pas en France d'autorit suprieure la loi. Le roi ne rgne que par elle ; et quand il ne commande pas au nom de la loi, il ne peut exiger obissance.
92 - Placer ct de la libert de la presse les bornes que l'on voudrait y mettre, ce serait faire une dclaration des devoirs, au lieu d'une dclaration des droits. Jamais article ne fut plus important. Si d'un mot mal combin il en cotait une larme, un soupir, nous en serions responsables. Si de quelque article rdig dans le tumulte, il en rsultait l'esclavage d'un seul, il en rsulterait bientt l'esclavage de tous; la servitude est une contagion qui se communique avec rapidit.
77 - Usons dans tous les livres de morale : ne faites pas autrui ce que vous ne voudriez pas que l'on vous ft. Que l'on ne nous objecte pas que la diversit des cultes a occasionn les guerres de religion. Ces guerres, on ne les doit pas la loi que je dfends, mais l'ambition des chefs qui ont profit du fanatisme et de l'ignorance des peuples , pour ensanglanter la terre . . ;. , , Je rpondrai encore celui qui a object le dsordre qui rsulterait de la tolrance des religions...
55 - Ceux qui follici tent , expdient , excutent ., ou font excuter des ordres arbitraires , doivent tre punis ; mais tout citoyen appel ou faifi en vertu de la loi , doit obir l'inftant ; il fe rend coupable par la
193 - L'article 11 de la dclaration des droits de l'homme porte : La libre communication des penses et des opinions est un des droits les plus prcieux de l'homme. Tout citoyen peut donc parler, crire et imprimer librement, sauf rpondre de cette libert dans les cas prvus par la loi.
192 - Saint-Étienne-du-Mont et d'un ingnieur du district des Capucins. Ils m'ont dit qu'ils taient dputs solennellement vers moi, en ma qualit de bon citoyen, pour me remettre une motion qui a t rdige dans le Palais-Royal, et qui doit tre faite demain dans tous les districts ; qu'elle tend nommer d'autres dputs, et que ceux qui seraient remplacs, leur...
188 - Que les lois subsistantes et qui ordonnent la libre circulation des grains et des farines dans l'intrieur du royaume, de province province, de ville ville, de bourg bourg et de village village, seront excutes selon leur forme et teneur ; casse et annule toutes ordonnances...