L'Église venge: rponse a la brochure de M. Anatole France "L'Église et la Rpublique".

Plon-Nourrit, 1905 - 69
 

 - 

.

-

11 - Paul ne peut en rien tre altr ou branl: que toute personne soit soumise aux puissances suprieures; car il n'ya point de puissance qui ne vienne de dieu, et c'est lui qui ordonne celles qui sont sur la terre; celui donc qui s'oppose aux puissances rsiste l'ordre de dieu.
11 - Rendez donc chacun ce qui lui est d ; le tribut , qui vous devez le tribut , les impts , qui vous devez les impts ; la crainte , qui vous devez la crainte ^l'honneur , qui vous devez l'honneur.
48 - Le Premier consul de la Rpublique nommera, dans les trois mois qui suivront la publication de la bulle de Sa Saintet, aux archevchs et vchs de la circonscription nouvelle. Sa Saintet confrera l'institution canonique suivant les formes tablies par rapport la France avant le changement de gouvernement.
50 - ... tel autre ; et il est ncessaire la tranquillit publique qu'elle le soit par des hommes qui aient la confiance de la patrie. Il est quelquefois mme ncessaire la tranquillit publique, que les matires de l'instruction et de la prdication solennelle soient circonscrites...
46 - A compter du jour de la publication du prsent dcret, on ne connatra qu'une seule manire de pourvoir aux vchs et aux cures, c'est savoir: la forme des lections.
47 - Le nouvel vque ne pourra s'adresser au Pape pour en obtenir aucune confirmation; mais il lui crira comme au Chef visible de l'Église universelle, en tmoignage de l'unit de foi et de la communion qu'il doit entretenir avec lui.
5 - Elle est l'autorit de Dieu sur la terre et cette autorit doit s'exercer sur les mes qui relvent de son domaine, sur les corps dans toutes les questions qui se rapportent la conscience, sur toutes les questions sociales qui touchent au domaine de l'esprit.
26 - Syllabus dit, au paragraphe 80 : Ceux-l sont plongs dans une erreur coupable qui prtendent que le Pape peut et doit se rconcilier et composer avec le progrs, le libralisme et la civilisation modernes . Tout pouvoir indpendant du Pape est un pouvoir illgitime, tout pouvoir qui lui dsobit est un pouvoir criminel.
13 - ... le gouvernement du genre humain entre deux puissances : la puissance ecclsiastique et la puissance civile ; celle-l prpose aux choses divines, celle-ci aux choses humaines. Chacune d'elles en son genre est souveraine : chacune est renferme dans des limites parfaitement dtermines et traces en conformit de sa nature et de son but spcial. Il ya donc comme une sphre circonscrite dans laquelle chacune exerce son action, jure proprio.