Guide pittoresque: portatif et complet, du voyageur en France

F. Didot frres, 1842 - 726
 

 - 

.

-

28 - ... un lion taill en pierre granitique du pays , et dont les dimensions surpassent un peu celles de la nature. Le bloc dont il est form est adoss un massif de maonnerie , servant soutenir la croix de bois , au pied de laquelle on dpose les morts. Ce lion, qu'on a reprsent couch, offre bien plus une bauche qu'un travail achev.
440 - ... la faade principale , qui donne sur la place des Terreaux, est embellie de deux ordres d'architecture en pilastres, le dorique et le corinthien ; un troisime ordre, en attique, s'lve au milieu et accompagne un belvdre l'italienne qui domine sur tout le btiment et qui contribue beaucoup donner une grande apparence toute cette faade.
27 - ... les dpouilles des arbres qui, en s'accumulant, ont insensiblement exhauss le fond de la cavit. Les terres environnantes sont retenues par de petits murs de soutnement construits en pierres mal tailles et sans mortier, comme la plupart des difices gaulois. Ces murs, que le temps a dgrads en plusieurs endroits, ne s'lvent qu' la hauteur du sol. L'espace ainsi environn, quoique d'une forme peu rgulire, donne assez bien l'ide d'un temple dcouvert; et il n'est pas douteux...
243 - On peut faire usage de ces eaux en tout temps lorsqu'on les boit aux repas , en les coupant avec du vin ; mais les trangers , pour les prendre sur les lieux , doivent prfrer la lin du printemps , ou la saison de l't.
27 - La longueur de ce temple, d'occident en orient, est de douze mtres, et sa largeur moyenne de cinq mtres environ. La figure que prsente cette espce de sanctuaire est termine par deux lignes latrales, peu prs parallles, mais qui cependant convergent un peu vers l'orient, o elles sont runies par une Courbe peu prs circulaire. Elles aboutissent, du ct de l'occident, une autre ligne droite, transversale, et un peu plus sur la droite que la muraille, qui est interrompue...
621 - Du grand portail occidental on aperoit le chur dans tout son ensemble ; c'est un cercle ou plutt un ovale entour de hauts piliers forms de colonnes runies en faisceaux , et dgag de toute espce de cloison qui pourrait en masquer la vue ; il est impossible de rien imaginer, sous ce rapport, de plus arien, de plus sduisant : le fini et la dlicatesse de ces piliers est une chose vraiment tonnante.
270 - ... par des travaux manuels , la construction de ce superbe difice. Dans les parties circulaires en forme de ros , qui surmontent les pans de vitres de la partie suprieure de l'glise, sont reprsents des rois, des ducs, des comtes, des barons, arms de pied en cap, ayant chacun leur cu charg d'armoiries, et monts sur des chevaux richement harnachs et caparaonns; tous ces personnages sont pour la plupart des bienfaiteurs de cette glise.
418 - Village 31 kil. (8 1.) de Bergerac. On y voit le chteau o est n Michel Montaigne, l'immortel auteur des Essais. Il habitait ordinairement un pavillon qui est l'angle droit de la basse-cour, et qui communique au corps de logis par une terrasse. Les chevrons du plancher de la chambre sont couverts de traits de la Bible , de sentences grecques et de vers d'Ovide. Au milieu de cet assemblage , qui peint le gnie du philosophe qui l'a form...
119 - En pntrant dans l'enceinte, ce qui n'est point facile, on jouit d'un coup d'il certainement unique dans son espce. Du sommet de la montagne se prcipitent sept cascades. La plus, belle est gauche : elle tombe d'une hauteur si prodigieuse, et si dtache du roc, qu'elle ressemble une longue pice de gaze d'argent qu'on drouleroit dans les airs.
119 - Figurez-vous, s'il est possible, un vaste amphithtre de rochers perpendiculaires, dont les flancs nus et horribles prsentent l'imagination des restes de tours et de fortifications, et dont le sommet ruisselant de toutes parts est couvert de neiges ternelles. L'intrieur de l'enceinte, l'arne, si j'ose ainsi m'exprimer, est jonche d'un amas effroyable de dcombres , et traverse par des torrens.