صور الصفحة
PDF
النشر الإلكتروني

le peu de probabilité de fa date *), qui est la

veille

zeichnet, und gesiegelt und mit guten Herzen und freven Willen. Und diese Punkte fiad sicher und feft geschloffen und von beständiger Dauer. Besiegelt in allem und jeden, wie oben erwähnt, den 27. Saffar 1199..

MURAT BEX, Fiirst der Karavane. ASSAN CHIKKODA. SOLIMA CHIKKODA, MUSTAPHA ASSAN,

MUSTAPHA Assan HALEM, AKTIAN HALEM,

TRUGUET,

*) Il se trouve en Hollandais dans N. Nederlandsche

Faerboeken 1702. p. 522. sous le titre de convention particulière conclue entre l'Autriche, et la Pruffe le 18 Fev. 1792; en voici la traduction.

I. Entre leurs dites Majestés il est convenu et arrété une alliance ferme et perpétuelle tant pour elles que leurs alliés pour prendre les mesures que les circonstances exigeront pour maintenir l'honneur et la dignité des couronnes contre toute rebellion, foit de la part de leurs propres sujets, ou de la part de ceux de leurs amis et alliés ou autres Princes et puistances où la dignité souveraine pourrait être bleflée.

II. Les deux poiffances contractantes fe garantissent reciproquement par la presente leurs états respectifs comme aufli ceux de leurs alliés et Confédérés, comme aussi les droits et prérogatives qu'elles possédent ou qui leurs appartiennent en conformité des anciens usages, contre toute innogation de quelque genre que ce soit.

III. Les fusdites Majestés promettent pour elles et leur alliés de ne point prendre part à quelque rebellion ou revolution qui à lieu dans quelques états voisins; mais au contraire de faire tous leurs efforts pour les terminer : Elles ne recevront point des sujets des dits états dans leurs pays sans le b

con

veille de l'échange des ratifications du traité du 7 Fevr. 1792, placé dans mon recueil.

Toute.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

consentement du Prince fous lequel ils reffortif-
sent; mais au contraire elles conseutiront à leur
extradition fi elles en font requises et permettront
encore moins qu'en "exporté pour eux quelques
armes ou munitions de guerre.

IV. Les deux hautes puissances contractantes
s'engagent réciproquement de faire ce qui depen,
dra d'elles pour faire restituer à la couronne de
France ses anciens droits et prérogatives, à la
quelle fin, aussitôt que la failon le mettra elles
employeront les forces suivantes; savoir S. M.
Imp. et ses alliés s'engagent à permettre en cam-
pagne 120,000 hommes et de même S. M Pruf,
fienne et ses alliés la moitié, savoir 60,000 hom,
mey fans y comprendre leurs contingents pour
l'armée d'Empire. Ces troupes qui seront em-
ployées ainsi qu'on en conviendra de plus près seront
à la folde de teurs Touverains respectifs. De plus
S. M. Imp. ainsi que S. M. le Roi de Pruffe fe reservent
de regler avec leurs alliés les points necessaires re-
latifs à leurs quote-parts. De plas fi contre toate
attente ces forces ne seraient pas suffisantes, les
deux puissances fe reservent le pouvoir d'augmen-
ter ces troupes pour autant qu'elles le jugeront
necessaire.

V. De plus il sera assemblé un Congrès vers lequel leurs Majestés et leurs alliés enverront leurs Ministres pour y examiner la nature et la consistence des anciens droits de la couronne de France, et de les y faire rattacher s'il y lieu. S'il parvenait à ce dit Congrès des renseigoemens par lesquels il apparaitrait que les hautes parties contractantes on leurs alliés auraient à le plaindre de quelque préjudice dans leurs poffeffions actuelles, toutes les parties qui ont part à ce Congrès proponceront sur cet objet, et les forces militaires mentionnées dans les précedents articles feront employées pour maintenir un chacun dans fes droits et pour le foutien de la digoité souveraine.

[ocr errors]

Toutefois pour satisfaire à la curiosité du lecteur, et pour lùi épargner des recherches qui tromperaient. ses soins, je me permets de placer ici ces traités dans les notes.

J'ai donné p. 53. et 06. du présent Tome la copie française des traités entre la Suède et l'Amérique de 1783 et entre la France et l'Angle. terre de 1787, ces traités dont la langue française est aufli la langue originale ne se trouvant qu'en Anglais dans les volumes précedens.

On trouvera dans ce volume plusieurs conventions d'armistice. Quoiqu'ordinairement de telles conventions n'aient qu'un interet pailager et femblent, aussi peu que les Capitulations, devoir entrer dans un recueil tel que le présent, j'ai cru que les conventions de ce genre que j'ai insérées sont trop memorables pour l'histoire et le droit des gens pour devoir les omettre; je supprime toute observation ultérieure à cet égard. Quoiqu'on trouve déjà des tables à la fin du z eme du jeme et du 6eme volume il m'a paru

*effentiel

pour

la commodité du lecteur de finir par une double table générale chronologique et alphabetique de tous les actes renfermés dans les sept volumes; ce - ci m'a paru d'autant plus necessaire que dans les tables précedentes il s'était glissé quelques erreurs *). J'ai mis tous les soins possibles à

l'exacti

*) Je me vois forcé de relever la faute groffiére qui

a été arbitrairement intercalée dans la première table chronologique du précédent Vleme volume et dont malheurensement je me suis apperçu trop tard. On doit y rayer le chifre 1786 tant en marge qu'au milieu, et le placer là, où le compositeur a

Il n'y a point de document de 1787, dans le 6eme volume; c'est ce qui l'a trompé.

La

mis 1787

eme

il'exactitude des presentes *) qui n'ont pas été coipiées des précedentes. Au reste quoique dans le 5 yolume, j'aie fait remonter les tables à une époque antérieure au recueil et jusqu'à l'an 1731 je me suis borné dans le present volume aux seuls actes que ce recueil renferme, fesant imprimer actuellement un ouvrage séparé en 2 volumes fous le titre de guide diplomatique qui renferme le repertoire des actes publics dans la plupart de relations particulieres depuis l'époque la plus reculée à la quelle j'ai pu remonter, jusqu'à la fin durgeme Gècle, et auquel je dois renvoyer ceux qui seraient interestés à l'étude des relations politiques et diplomatiques des puissances de l'Europe. ; À Gottingụe ce i Mars 1801.

[ocr errors]
[ocr errors]

La seconde table alphabetique du même volume indique ces traités sous leur veritable date. Au reste je me flatte que ceux qui poffedent le recueil en entier voudront se servir des tables dn present

VIleme volume en préference aux précédentes, *) Cependant dans la première table chronologique

on a omis foús 1798 le traité de commerce entre la Russie et le Portugal du 27 Déc. 1798 qui se trouve T. VII. p. 256.

[ocr errors][ocr errors]

Table des traités et autres actes publics renfermés dans les sept volumes du présent recueil

d'après l'ordre chronologique. (On y a conservé ou indiqué la langue dans la quelle les

axtes se trouvent dans le recueil).

1761.
Traité d'amitié et de commerce entre le Roi

1761
22 Mars.

de Pruffe et la Porte Ottomanne en Italien
et Français.

T.IIl. p.194 5 Août. Traité de paix et de commerce entre le Roi

de la Gr. Brétagne et l'Empereur de Maroc
signé le 28. Juil. 1760 et ratifié le 5 Août

1761 en Français et Anglais.
15 Août. Traité d'amitié et d'union entre les Rois Très-

Chrétien et Catholique ou Pacte de famille.

T.IV. p. I

T.I. p. I

1762

1762. 23 Fevr. Déclaration de la Ruffie à ses alliés sur la paix et contredéclaration de la France.

T.I. p. 15 5 Ma Traité de paix entre les Cours de Pruffe et de

Ruffie avec 2 articles séparés. T.III. p. 208 14 May. Articles de paix et de commerce entre le Roi

de la Gr. Brétagge et le Dey d'Alger, en
Anglais et en Français.

T. IV. p. 24 22 May. Traité de paix entre Š. M. le Roi de Prusse et

S. M. le Roi et la Couronne de Suède' à
Hambourg.

T. I. p. 12 22 Juin. Articles de paix et de commerce entre le Roi

de la Gr. Brétagne et le Bey, de Tunis en
Anglais et Français.

T. IV. p. 30 (A)

Leih

« السابقةمتابعة »