Collection complte des oeuvres, 9

diteur non identifi, 1782
 

 - 

.

-

254 - S'il passait prs de nous quelque paysan retournant au travail, ses outils sur l'paule, je lui rjouirais le cur par quelques bons propos, par quelques coups de bon vin qui lui feraient porter plus gaiement sa misre; et moi j'aurais aussi le plaisir de me sentir mouvoir un peu les entrailles , et de me dire en secret, Je suis encore homme.
138 - Quand Platon peint son juste imaginaire couvert de tout l'opprobre du crime, et digne de tous les prix de la vertu, il peint trait pour trait JsusChrist : la ressemblance est si frappante, que tous les Pres l'ont sentie, et qu'il n'est pas possible de s'y tromper.
138 - Il inventa , dit-on , la morale ; d'autres avant lui l'avoient mise en pratique : il ne fit que dire ce qu'ils avoient fait , il ne fit que mettre en leons leurs exemples. Aristide avoit t juste...
64 - O Brutus! mon fils! ne souille point ta noble vie en la finissant; ne laisse point ton espoir et ta gloire avec ton corps aux champs de Philippes. Pourquoi dis-tu , La vertu nest rien, quand tu vas jouir du prix de la tienne? Tu vas mourir, penses-tu : non , tu vas vivre, et c'est alors que je tiendrai tout ce que je t'ai promis.
101 - Dieu, chacun l'a fait parler sa mode et lui a fait dire ce qu'il a voulu. Si l'on n'et cout que ce que Dieu dit au cur de l'homme , il n'y aurait jamais eu qu'une religion sur la terre.
138 - Jsus avait-il pris chez les siens cette morale leve et pure dont lui seul a donn les leons et l'exemple?
22 - Chacun fait bien que fon fyftme n'eft pas mieux fond que les autres ; mais il le foutient parce qu'il eft lui. Il n'y en a pas un feul, qui , venant connotre le vrai & le faux , ne prfrt le menfonge qu'il a trouv , la vrit dcouverte par un autre. O eft le Philofophe , qui , pour fa gloire , ne tromperoit pas volontiers le genre...
102 - Eh ! mon ami , reste de toute ta hauteur, tu seras toujours assez prs de terre. Dieu veut tre ador en esprit et en vrit : ce devoir est de toutes les religions, de tous les pays , de tous les hommes. Quant au culte extrieur, s'il doit tre uniforme pour le bon ordre, c'est purement une affaire de police; il ne faut point de rvlation pour cela.
52 - En mditant sur la nature de l'homme, j'y crus dcouvrir deux principes distincts, dont l'un l'levait l'tude des vrits ternelles, l'amour de la justice et du beau moral, aux rgions du monde intellectuel dont la contemplation fait les dlices du sage...
149 - ... le remords du crime , l'efpoir de la vertu , & fe vantent encore d'tre les bienfaiteurs du genre humain Jamais , difent-ils , la vrit n'eft nuifible aux hommes : je le crois comme eux , & c'eft...