Notice des maux exposs dans les galeries du Muse du Louvre, 1

Vinchon, imprimeur des Muses nationaux, 1852
 

 - 

.

-

2 - Recherches sur l'histoire de la peinture sur mail dans les temps anciens et modernes, et spcialement en France, par L. Dussieux (mmoire qui a obtenu une mention honorable l'Institut, acad. des inscriptions et belles-lettres, en 1841). Paris, Leleux, 1841 , in-8
279 - Limoges, lesquels par faute d'avoir tenu leur invention secrte, leur art est devenu si vil qu'il leur est difficile de gaigner leur vie au prix qu'ils donnent leurs uvres. Je m'asseure avoir veu donner pour trois sols la douzaine, des figures d'enseignes que l'on portoit aux bonnets, lesquelles enseignes estoyent si bien laboures et leurs esmaux si bien parfondus sur le cuivre, qu'il n'y avoit nulle peinture si plaisante.
3 - TRAITÉ DES ARTS CÉRAMIQUES, ou des poteries considres dans leur histoire, leur pratique et leur thorie, par A.
21 - ... avec assez d'intelligence pour qu'on puisse dterminer bien positivement ce qui appartient, la civilisation romaine ou ce qui revient la civilisation locale. Il est un fait certain, cependant : c'est qu'on trouve confondus dans les muses, comme provenant des mmes tombeaux, des fibules ornes de verres et de ptes de verre incrustes froid dans le mtal, en mme temps que des fibules bien positivement mailles.
192 - Henry II et de Catherine de Mdicis. Au-dessus des chiffres est la couronne de France, et les espaces libres sont sems de larmes. A l'intrieur est le portrait en pied de...
258 - JOSEPH CONDUIT EN TRIOMPHE. Assiette en maux de couleurs sur fond bleu, avec emploi de paillons et rehauts d'or, dtails et inscriptions dors.
21 - ... vraisemblances, les maux comme l'imprimerie restrent inconnus l'antiquit, bien qu'elle et sa disposition et son usage quotidien pour l'un et l'autre de ces deux arts tous les lments qui les constituent. Une main, puissante bien qu'invisible, maintint le voile sur l'impression jusqu'au xv sicle de notre re et le retint sur l'mail appliqu au mtal pendant toute l'antiquit. Quant nous, nous osons dire hardiment, avec MM. de Laborde et F. de Lasteyrie : les Limousins...
194 - Plaque en maux de couleur sur fond bleu, avec emploi de paillons et rehauts d'or. Hauteur 0,300, largeur 0,370. La REINE est vtue de noir, assise droite du tableau, sur un sige de deuil que recouvre un dais garni de rideaux. Ses armoiries sont places sur le milieu du dais; ses mains sont ornes de bagues. Devant elle est un homme dont on ne voit que le buste. Le fond, de couleur bleue, est couvert par une inscription concernant Catherine.
251 - Mg les procureurs du ttov et contrerollcur susdits. chose et comme uue tincelle du feu sacr; l'autre n'a que de la main, de l'adresse et de la patience. Sa manire est si particulire , et en mme temps si uniforme, qu'il suffira de quelques traits pour la caractriser. Du milieu de compositions compliques, de paysages aux horizons tendus, d'intrieurs fournis d'ameublement, le tout color d'maux aux teintes vigoureuses ou clatantes sur paillon, se dtachent des figures aux...
299 - II appartient celte famille d'maillcurs dont Limoges a compt plusieurs membres dans l'histoire de sa dcadence, mais il eut la singulire chance d'tre cit seul, l'exclusion des Lonard, des Pnicaud et de toute la brillante pliade limousine, dans une histoire des arts qui tait trs bien faite pour son temps, et qui est encore une autorit. D'Agincourt tudia la marche des arts du haut du Vatican, point de vue excellent, la condition d'en changer de temps autre pour...