Annales: II. Droit, lettres. Nouvelle srie, 16

 

 - 

.

-

392 - Secondement, le rapport des usages, c'est--dire la distinction du ncessaire et du superflu. Celui qui n'a que le simple ncessaire, ne doit rien payer du tout ; la taxe de celui qui a du superflu, peut aller au besoin jusqu' la concurrence de tout ce qui excde son ncessaire...
152 - Riants frondeurs des modes anciennes , de l'orgueil fodal de nos pres et de leurs graves tiquettes, tout ce qui tait antique nous paraissait gnant et ridicule. La gravit des anciennes doctrines nous pesait. La philosophie riante de Voltaire nous entranait en nous amusant. Sans approfondir celle des crivains plus graves, nous l'admirions comme empreinte de courage et de rsistance au pouvoir arbitraire.
382 - Le philosophe forme ses principes sur une infinit d'observations particulires. Le peuple adopte le principe sans penser aux observations qui l'ont produit: il croit que la maxime existe, pour ainsi dire, par elle-mme; mais le philosophe prend la maxime ds sa source; il en examine l'origine; il en connat la propre valeur, et n'en fait que l'usage qui lui convient.
359 - Je crois que nous ne nous entendons pas sur l'article du peuple, que vous croyez digne d'tre instruit. J'entends par peuple la populace, qui n'a que ses bras pour vivre. Je doute que cet ordre de citoyens ait jamais le temps ni la capacit de s'instruire; ils mourraient de faim avant de devenir philosophes. Il me parat essentiel qu'il y ait des gueux ignorants. Si vous faisiez valoir comme moi une terre, et si vous aviez des charrues, vous seriez bien de mon avis.
252 - Mre Geoffrin fait savoir qu'elle renouvelle les dfenses et lois prohibitives des annes prcdentes, et qu'il ne sera pas plus permis que par le pass de parler chez elle ni d'affaires intrieures, ni d'affaires extrieures; ni d'affaires de la cour , ni d'affaires de la ville ; ni d'affaires du nord , ni d'affaires du midi ; ni d'affaires d'orient , ni d'affaires d'occident...
367 - Quel est, votre avis, le motif qui attire la populace aux excutions publiques? L'inhumanit? Vous vous trompez : le peuple n'est point inhumain; ce malheureux autour de l'chafaud duquel il s'attroupe, il l'arracherait des mains de la justice s'il le pouvait. Il va chercher en Grve une scne qu'il puisse raconter son retour dans le faubourg; celle-l ou une autre, cela lui est indiffrent, pourvu qu'il fasse un rle, [pourquoi] (v). qu'il rassemble ses voisins, et qu'il s'en fasse...
54 - France, et comme il ya un peu plus de beaux esprits et plus de grands seigneurs qu'en Prusse, il me faudrait une bien grande table pour les runir tous.
385 - Vous avez besoin de moi, car je suis riche et vous tes pauvre; faisons donc un accord entre nous : je permettrai que vous ayies l'honneur de me servir, condition que vous me donnerez le peu qui vous reste, pour la peine que je prendrai de vous commander.
137 - Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme. Ces droits sont la libert, la proprit, la sret et la rsistance l'oppression.
159 - N'estil pas vrai, sire, que les deux beaux chevaux que ce moine vous a donns ont un peu prolong la conversation? XXVII. La vnalit des charges est bonne dans les États monarchiques, parce qu'elle fait faire, comme un mtier de famille, ce qu'on ne voudrait pas entreprendre pour la vertu'.