L'Ami de la religion, 121

Librairie Ecclsiastique d'adrien le clere et cie, 1844
 

 - 

.

-

119 - A dater de la mme poque, nul ne pourra tre ou demeurer charg soit de la direction, soit de l'enseignement dans une des maisons d'ducation dpendantes de l'universit, ou dans une des Écoles secondaires ecclsiastiques, s'il n'a affirm par crit qu'il n'appartient aucune congrgation religieuse non lgalement tablie en France.
311 - ... et terrasse par des lans imprvus et invincibles; l'autre, qui, comme un fleuve majestueux, rpand les flots de son loquence, toujours harmonieuse et correcte : l'un qui domine et branle par l'enthousiasme, portant jusqu'au fond des curs les plus rebelles des clairs de foi , d'humilit et d'amour ; l'autre qui persuade et meut autant par le charme que par l'autorit...
580 - Ce dernier calque de l'homme, cette forme si vague, si efface, peine empreinte sur. une poussire peu prs impalpable , volatile , presque transparente, d'un blanc mat et incertain , est ce qui donne le mieux quelque ide de ce que les anciens appelaient une ombre. Si vous introduisez votre tte dans ce spulcre pour mieux voir, prenez garde : ne remuez plus, ne parlez pas.
563 - Les villes qui voudront tablir un pensionnat prs du lyce devront fournir le local et le mobilier ncessaires et fonder pour dix ans, avec ou sans le concours du dpartement, un nombre de bourses fix de gr gr avec le Ministre. A l'expiration des dix ans, les villes et dpartements seront libres de supprimer les bourses, sauf le droit acquis aux boursiers en jouissance de leur 'bourse.
580 - ... les genoux. Les longs ossements sont reprsents par ces faibles tranes dans lesquelles vous remarquez quelques interruptions. Ce dernier calque de l'homme, cette forme si vague, si efface, peine empreinte sur une poussire peu prs impalpable, volatile, presque transparente, d'un blanc mat et incertain, est ce qui donne le mieux quelque ide de ce que les anciens appelaient une ombre.
558 - PROJET DE LOI. LOUIS-PHILIPPE, roi des Franais, A tous prsents et venir, salut. Nous avons ordonn et ordonnons que le projet de loi dont la teneur suit sera prsent en notre nom la Chambre des dputs par notre ministre secrtaire d'Étal au dpartement de l'intrieur, et par M.
353 - Ecrasez l'inf.... , me rptez-vous sans cesse : eh, -mon Dieu ! laissez-la se prcipiter elle-mme ; elle y court plus vite que vous ne pensez. Savez-vous ce que dit Astruc? Ce ne sont point les jansnistes qui tuent les jsuites , c'est l'Encyclopdie , mor~ dieu, c'est l' Encyclopdie. Il pourrait bien en tre quelque chose , et ce maroufle d' Astruc est comme Pasquin , il parle quelquefois d'assez bon sens.
414 - Physiologie catholique et philosophique pour servir d'introduction aux tudes de la philosophie et de la thologie morale suivie d'un Trait d'hygine physique et morale ; ouvrage spcialement destin au clerg et aux sminaires.
579 - Mais cette consistance n'en est pas moins un progrs de la destruction ; ces ossements d'homme tournent la pierre. Un peu plus loin, voici une tombe dans laquelle il ya une lutte entre la force qui fait le squelette et la force qui fait la poussire ; la premire se dfend, la seconde gagne, mais lentement. Le combat qui existe en vous et en moi entre la mort et la vie sera fini, que ce combat entre une mort et une mort durera encore longtemps.
399 - Ayant reu la prtrise, il sentit redoubler son zle pour la gloire de Dieu et le salut des mes ; il revint donc dans sa ville natale. La chert des vivres et les incursions des armes pendant les guerres de la Fronde rduisaient les habitants de ces malheureuses contres une extrme indigence. Il les assista spirituellement et corporellement ; ses instructions nourrissaient les mes en...