Google YouTube Gmail Drive »
 
" Je me suis retrouv dans mon cachot. Il faisait un peu de jour. Ne pouvant plus te voir et entendre tes rponses, car toi et ta mre vous me parliez, je me suis lev au moins pour te parler et t'crire. Mais ouvrant mes fentres, la pense de ma... "
Tableaux de la rᤶolution fran - 240
: - 1884 - : 311
-

Procs fameux extraits de l'Essai sur l'histoire gnrale ..., 11-12

Nicolas Toussaint Le Moyne des Essarts - 1796
...las affreux barreaux, L s vei roux qui me sparent de toi,"ont vnicu toute HUÏ fermet d'aine ; j'ai fondu en larmes, ou plutt j'ai sanglot, en criant dans mon trimberu : Lucile f Lcile ! 6 ma chre Lucile en es-tu? (Ici on remarque , la trace d'une larme.)...
-

Le vieux Cordelier: journal politique, rdig en l'an II

Camille Desmoulins - 1825 - : 394
...t'crire. Mais, ouvrant mes fentres, la pense de ma solitude, les affreux barreaux, les verrous qui me sparent de toi, ont vaincu toute ma fermet...: Lucile! Lucile! ma chre Lucile, o es-tu? (l on remarqu la trace d'une larme.) Hier au soir j'ai eu un pareil moment, et mon cur s'est...
-

Le Vieux cordelier: journal politique

Camille Desmoulins - 1825 - : 394
...t'crire. Mais, ouvrant mes fentres , la pense de ma solitude , les affreux barreaux , les verrous qui me sparent de toi, ont vaincu toute ma fermet...d'me. J'ai fondu en larmes, ou plutt j'ai sanglot eu criant dans mon tombeau : Lucile! Lucile! 6 ma chre Lucile, o es-tu? (Ici on remarque la trace...
-

Histoire parlementaire de la Rvolution franaise ou Journal des ..., 32

Philippe-Joseph-Benjamin Buchez - 1837
...n'ya qu'un moment, je te voyais en songe, je vous embrassais tour--tour , toi , Horace, et Darorme , qui tait la maison.; mais notre petit avait perdu...Lucile, o es-tu?.... ( Ici on remarque la trace cf une larme.) Hier au soir j'ai eu un pareil moment, et mon cur s'est galement fendu quand j'ai...
-

Histoire parlementaire de la rvolution franaise: ou ..., 31-32

Philippe-Joseph-Benjamin Buchez - 1837
...n'ya qu'un moment, je te voyais en songe, je vous embrassais tour--tour , toi, Horace, et Baronne, qui tait la maison ; mais notre petit avait perdu...j'ai sanglot en criant dans mon tombeau : Lucile ! Lncile ' ma chre Lucile, o es-tu?.... ( Ici on remarque la trace d'une larme.) Hier au soir...
-

Oeuvres, 2

Camille Desmoulins - 1838
...barreaux , les verrous qui me sparent de toi , ont vaincu toute ma fermet m. ..* 221 - d'ame. J'ai fondu en larmes, ou plutt j'ai sanglot en criant dans mon tombeau : Lucile ! Lucile! orna chre Lucile, on es-tu?... (ici on remarque la trace d'une larme}. Hier au soir j'ai eu un pareil...
-

Les femmes clbres de 1789 1795: et leur influence dans la ..., 2

E. Lairtullier - 1840
...moment, je te voyais en songe; je vous embrassais tour tour, toi, Horace et Daronne. A mon rveil, en ouvrant mes fentres, la pense de ma solitude,...sanglot en criant dans mon tombeau : Lucile! Lucile, ma chre Lucile, o es-tu? Hier au soir, j'ai eu un pareil moment, et mon cur s'est galement...
-

Les femmes clbres de 1789 1795: et leur influence dans la ..., 2

E. Lairtullier - 1840
...ouvrant mes fentres, la pense de ma solitude, les affreux barreaux, les verroux qui me separent de toi, ont vaincu toute ma fermet d'me. J'ai...sanglot en criant dans mon tombeau : Lucile! Lucile, ma chre Lucile, o es-tu ? Hier au soir, j'ai eu un pareil moment, et mon cur s'est galement...
-

Histoire des Girondins, 7-8

Alphonse de Lamartine - 1847
...t'crire. Mais ouvrant mes fentres , la pense de ma solitude , les <! affreux barreaux , les verrous qui me sparent de toi ont vaincu toute ma fermet...au soir , j'ai eu un pareil moment , et mon cur u s'est galement fendu quand j'ai aperu dans le jardin ta mre. Un mouvement machinal m'a jet...
-

Histoire des Girondins, 8

Alphonse de Lamartine - 1847 - : 275
...t'crire. Mais ouvrant mes fentres, la pense de ma solitude, les affreux barreaux, les verrous qui me sparent de toi ont vaincu toute ma fermet...tombeau : Lucile ! Lucile ! ma chre Lucile! o es- tu? (Ici on remarque la trace d'une larme.) Hier au soir, j'ai eu un pareil moment , et mon...
-




  1. PDF