Histoire de Louis XVI et de Mari-Antoinete

Dufour et Mulat, 1852
 

 - 

.

385 - La loi est l'expression de la volont gnrale. Tous les citoyens ont le droit de concourir personnellement, ou par leurs reprsentants, sa formation. Elle doit tre la mme pour tous, soit qu'elle protge, soit qu'elle punisse.
385 - Tout homme tant prsum innocent jusqu' ce qu'il ait t dclar coupable, s'il est jug indispensable de l'arrter, toute rigueur qui ne serait pas ncessaire pour s'assurer de sa personne doit tre svrement rprime par la loi.
385 - La libert consiste pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas autrui; ainsi l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la socit la jouissance de ces mmes droits; ces bornes ne peuvent tre dtermines que par la loi.
384 - Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme. Ces Droits sont la libert, la proprit, la sret, et la rsistance l'oppression.
385 - Nul homme ne peut tre accus, arrt , ni dtenu que dans les cas dtermins par la loi et selon les formes qu'elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expdient, excutent ou font excuter des ordres arbitraires , doivent tre punis ; mais tout citoyen appel ou saisi en vertu de la loi , doit obir l'instant; il se rend coupable par la rsistance. La loi ne doit tablir que des peines strictement et videmment ncessaires, et nul ne peut tre puni qu'en vertu d'une loi tablie...
286 - Vous venez, messieurs, d'entendre le rsultat de mes dispositions et de mes vues. Elles sont conformes au vif dsir que j'ai d'oprer le bien public ; et si, par une fatalit qui est loin de ma pense, vous m'abandonniez dans une si belle entreprise, seul je ferai le bien de mes peuples ; seul je me considrerai comme leur vritable reprsentant...
357 - Roi que les hordes trangres dont nous sommes investis ont reu hier la visite des princes, des princesses, des favoris, des favorites ; et leurs caresses, et leurs exhortations et leurs prsents ; dites-lui que, toute la nuit, ces satellites trangers, gorgs d'or et de vin, ont prdit dans leurs chants impies l'asservissement de la France, et que leurs vux brutaux invoquaient la destruction...
175 - ... gauche, je l'ai cach; sitt que je le trouve droite, il a son droit; qu'au reste, comme depuis cinq cents ans on a souffert des Mirabeau qui n'ont jamais t faits comme les autres, on souffrira encore celui-ci qui, je le promets, ne descendra pas le nom.
290 - L'Assemble nationale arrte que, dans les cas susdits, elle prendra toutes les mesures ncessaires pour faire rechercher, poursuivre et punir ceux qui en seront les auteurs, instigateurs ou excuteurs.
101 - Aux yeux de Paris enchant Reois en ce jour un hommage Que confirmera d'ge en ge La svre postrit. Non , tu n'as pas besoin d'atteindre au noir rivage Pour jouir de l'honneur de l'immortalit. Voltaire , reois la couronne Que l'on vient de te prsenter ; II est beau de la mriter Quand c'est la France qui la donne.