Trait sur la manire de discerner un flatteur d'avec un ami: et le Banquet des sept sages : dialogue du mme auteur

Impr. Royale, 1772 - 80
0
Google ʡ .
 

 - 

.

47 - L'amour pour l'ordinaire est peu fait ces lois, Et l'on voit les amants vanter toujours leur choix: Jamais leur passion n'y voit rien de blmable, Et dans l'objet aim tout leur devient aimable; Ils comptent les dfauts pour des perfections, Et savent y donner de favorables noms.
47 - L'amour, pour l'ordinaire, eft peu fait ces loix, Et l'on voit les amans vanter toujours leur choix. Jamais leur paffion n'y voit rien de blmable, Et dans l'objet aim tout leur devient aimable ; Ils comptent les dfauts pour des perfections, Et favent y donner de favorables noms. La ple eft aux jafmins en blancheur comparable...
47 - L'orgueilleufe a le cur digne d'une couronne ; La fourbe a de l'efprit ; la fotte eft toute bonne; La trop grande parleufe eft d'agrable humeur ;. Et la muette garde une honnte pudeur. C'eft ainfi qu'un amant , dont l'amour eft extrme',, Aime jufqu'aux dfauts des perfonnes qu'il aime.ALCEST E.
51 - A flatterie eft un commerce honteux qui n'eft utile qu'au flatteur. Si un flatteur fe promene avec quelqu'un dans la place...
47 - La gante, parot une deffe aux yeux; La naine, un abrg des merveilles des cieux; L'orgueilleufe, a le cur digne d'une couronne; La fourbe, a de l'efprit; la fotte, eft toute bonne; La trop grande parleufe, eft d'agrable humeur; Çt la muette garde une honnte pudeur.
38 - ... & il l'admire comme un chef-d'uvre. En un mot, le flatteur ne dit rien & ne fait rien au hazard; mais il rapporte toutes fes paroles & toutes fes aftions au deflein qu'il a de plaire quelqu'un, & d'acquerirTes bonnes graces.
1 - Trait de PLUTARQUE sur la manire de discerner un flatteur d'avec un ami, et le banquet des sept Sages...
51 - ... point fur vos louanges: nous nous trouvmes plus de trente perfonnes dans un endroit du portique , & comme, par la fuite du difcours , l'on vint tomber fur celui...
45 - ... qu'il n'ait nulle envie de rire, il porte fa bouche l'un des bouts de fon manteau , comme s'il ne pouvoit fe contenir, & qu'il voulut s'empcher d'clater; & s'il l'accompagne lors qu'il marche par la ville, il...
221 - Priandre , que fon rang , fes richeis & fon tat obligoient prodiguer habituellement les mets les plus recherchs, les vins les plus chers , les parfums trangers , & toutes les fuperfluits , fe faifoit honneur auprs de fes Convives , de la frugalit de fa table & de fa dpenf modre.