Histoire de la conjuration de Louis-Philippe-Joseph d'Orlans ... surnomm Égalit, 2

 

 - 

.

-

68 - Aidez-moi, dans cette circonstance, assurer le salut de l'État; je l'attends de l'Assemble nationale : le zle des reprsentants de mon peuple, runis pour le salut commun, m'en est un sr garant; et, comptant sur l'amour et la fidlit de mes sujets, j'ai donn ordre aux troupes de s'loigner de Paris et de Versailles. Je vous autorise et vous invite mme faire connatre mes dispositions la capitale.
194 - Je commence par dclarer que je regarde comme souverainement impolitique la dnonciation qui vient d'tre provoque : cependant, si l'on persiste la demander, je suis prt, moi, fournir tous les dtails et les signer; mais auparavant, je demande que cette Assemble dclare que la personne du roi est seule inviolable, et que tous les autres individus de l'Etat, quels qu'ils soient, sont galement sujets et responsables devant la loi.
68 - Je sais qu'on a donn d'injustes prventions ; je sais qu'on a os publier que vos personnes n'taient pas en sret. Serait-il donc ncessaire de vous rassurer sur des bruits aussi coupables, dmentis d'avance par mon caractre connu?
172 - vellit est entirement dtruite par les quatre mots que je leur ai dits, et il ne m'en est rest que l'ide des ressources inpuisables des cabaleurs. Vous ne devez regarder cette circonstance que M comme une nouvelle indication de mauvais desseins , mais non en aucune manire comme
157 - Mon devoir et ma fidlit l'exigent Il faut que je mette aux pieds de la reine le compte du voyage que j'ai fait Paris. On me loue de bien dormir la veille d'un assaut ou d'un combat naval. J'ose assurer que je ne suis pas timide en affaires.
254 - Roi lui accorde cette grce, lorsqu'il daigne lui en donner l'assurance, elle est heureuse de penser que Votre Majest a contribu la lui faire obtenir.
254 - ... habituelle dans ma bonne ville de Paris, dans la confiance que j'y verrai rgner la paix et la tranquillit. Je viens de ritrer l'Assemble nationale ma rsolution de seconder le vu qu'elle a form de ne pas se sparer de moi. Ds que je connatrai un local convenable pour la tenue de ses sances , je donnerai les ordres ncessaires pour le faire prparer.
121 - ... part , et qui contrasteraient avec la puissance dont il faudrait, en tout tat de cause, le revtir. Sachons que, ds que nous avons plac la couronne dans une famille dsigne, que nous en avons fait le patrimoine de ses ans , il est imprudent de les alarmer, en les assujettissant un pouvoir lgislatif, dont la force reste en leurs mains , et o cependant leur opinion serait mprise.
173 - ... simple et qui serait ordonne par moi : cette vellit est entirement dtruite par les quatre mots que je leur ai dits, et il ne m'en est rest que l'ide des ressources inpuisables des cabaleurs. Vous ne devez regarder cette circonstance que comme une nouvelle indication de mauvais desseins, mais non en aucune manire comme un danger rel. Envoyez ma lettre M. de Montmorin. On...
341 - ... hommes, pour faire assassiner M. de La Fayette et le maire de la ville, et ensuite de nous couper les vivres. MONSIEUR, frre du ROI, tait la tte.