Google YouTube Gmail Drive »
 
" C'tait une espce de tribunal permanent de littrature que le clbre Piron, dans son style emphatique, avait coutume d'appeler la chambre ardente des rputations littraires, toujours redoute par les gens de lettres comme la source principale... "
Rfutation complte du Mmoire de M. de Montlosier - 199
Amand Saintes - 1826 - : 216
-

Les Jsuites remis en cause, ou, Entretiens des vivans et des morts ...

Jacques-Albin-Simon Collin de Plancy - 1825 - : 399
...hommes. L'ABBÉ MAURY. C'est la vrit. Par exemple , le grand collge des jsuites Paris tait le point central qui attirait l'attention de tous...les gens lettrs redoutaient comme tant la source principale et le foyer de l'opinion publique dans la capitale (i). XAVIER PINSON. Voyez, en effet,...
-

Histoire religieuse, politique et littraire de la Compagnie de Jsus, 4

Jacques Crtineau-Joly - 1845
...' : A Paris le grand collge des Jsuites tait un point central qui attirait l'attention des meilleurs crivains et des personnes distingues...que le clbre Piron, dans son style emphatique , avait coutume d'appeler.Za chambre ardente des rputations littraires, toujours redoute par...
-

Histoire de la Compagnie de Jesus, 4

Jacques Augustin Marie Crtineau-Joly - 1845
...' : A Paris le grand collge des Jsuites tait un point central qui attirait l'attention des meilleurs crivains et des personnes distingues...que le clbre Piron, dans son style emphatique, avait coutume d'appeler la chambre ardente des rputations littraires, toujours redoute par les...
-

Histoire critique et gnrale de la suppression des jsuites au ..., 1

Franois Znon Collombet - 1846
...Collge des Jsuites , suivant l'abb Maury, tait un point central qui attirait l'attention des meilleurs crivains et des personnes distingues...rangs. C'tait une espce de tribunal permanent de la littrature , que le clbre Piron, dans son style emphatique , avait coutume d'appeler la chambre...
-

Histoire religieuse, politique et littraire de la Compagnie de Jsus ...

1851
...' : A Paris le grand Collge des Jsuites tait un point central qui attirait l'attenlion des meilleurs crivains et des personnes distingues...rangs. C'tait une espce de tribunal permanent de litterature que le clbre Piron, dans son style emphatique, avait coutume d'appeler la chambre ardente...
-

Les Jsuites: entretiens des vivants et des morts la frontire des deux mondes

Jacques-Albin-Simon Collin de Plancy - 1853 - : 263
...hommes. L'ABBÉ MAKRV. C'est la vrit. Par exemple, le grand collge des Jsuites Paris tait le point central qui attirait l'attention de tous...espce de tribunal permanent de littrature que Piron, dans sou slyle emphatique, appelait la chambre ardente des rputations littraires, et que...
-

Des tudes et de l'enseignement des Jsuites l'poque de leur suppression ...

Michel Ulysse Maynard - 1853 - : 296
...: A Paris, le grand Collge des Jsuites tait un point central qui attirait l'attention des meilleurs crivains et des personnes distingues...que le clbre Piron, dans son style emphatique, (1) Mmoire prsent au roi par l'assemble du clerg de France , en 1765. Procs-verbaux des...
-

L'antichristianisme au xixe sicle rduit sa juste valeur, ou ..., 1

Constant Grison - 1864
...Maury, le grand collge des Jsuites Paris tait le point central qui attirait l'attention des meilleurs crivains et des personnes distingues...espce de tribunal permanent de littrature, que Piron, dans son style emphatique, appelait la chambre ardente des rputations littraires, et que...
-

XVIIIme sicle: lettres, sciences et arts, France 1700-1789

P. L. Jacob - 1878 - : 560
...jsuites, ily eut ainsi, au collge de Louis-le-Grand, suivant les expressions de l'abb Maury, une espce de tribunal permanent de littrature,...que le clbre Piron, dans son style emphatique, avait coutume d'appeler la chambre ardente des rputations littraires, toujours redoute par les...
-

Les Jsuites et l'ducation

Albert de Badts de Cugnac - 1879 - : 156
...qui, selon l'expression du cardinal Maury, vains et des personnes distingues de tous les rangs... une espce de tribunal permanent de littrature,...que le clbre Piron, dans son style emphatique, avait coutume d'appeler la chambre ardente des rputations littraires, toujours redout par les...
-




  1. PDF