Les lilliputiens de la centralisation: des intendants aux prfets, les hsitations d'un modle franais

Editions Champ Vallon, 2007 - 410
Dans La Comdie humaine, Balzac pourfend diverses reprises un modle franais incarn par ceux qui dans chaque dpartement reprsentent le pouvoir central : les prfets. A ses yeux, la Nation tout entire serait comme prisonnire de " fils lilliputiens " manis par les reprsentants d'un Etat " centralisateur ". Brocards par toute une littrature au XIXe sicle, ces mmes prfets ont souvent t perus, depuis Tocqueville, comme les hritiers naturels des intendants. Si cette ide d'une continuit entre les efforts " centralisateurs " de la monarchie ds l'Ancien Rgime et l'influence du " jacobinisme " sur la France a t remise en cause par les historiens, force est de constater qu'elle imprgne aujourd'hui encore l'historiographie et le " grand public ". Il est vrai que certaines continuits existent entre les hommes que l'autorit centrale a tour tour choisis comme reprsentants dans les provinces, car le contrle et la connaissance du territoire national restent fondamentaux pour tout pouvoir. Diffrents personnages se sont ainsi succd au fil des temps et ont matrialis en France la prsence concrte d'un Etat par nature abstrait. En supprimant les intendants en 1789, la Rvolution a pourtant voulu faire disparatre tout intermdiaire entre pouvoir central et pouvoirs locaux. Mais, face ce vide, sitt que le pays est entr dans une crise multiforme, elle a d se rsoudre innover dans l'urgence. Avec force hsitations, la recherche de solutions nouvelles a ainsi fait natre successivement les reprsentants du peuple en mission, les commissaires centraux du Directoire, puis les prfets. Tous ces personnages ont t l'objet d'apprciations svres, voire de lgendes noires prennes, tant il est vrai que la critique de l'Etat et de son poids est presque devenue une sorte de sport national. Alors que la France est entre depuis 1982 dans une phase dite de " dcentralisation " et que fleurit un discours capable de vanter les vertus du " global village " mondial autant que les mrites d'une politique de " proximit ", le prsent ouvrage entend rappeler ce qu'ont t les hommes du pouvoir dans les provinces franaises du XVIIe sicle 1800, avec leurs similitudes aussi bien qu'avec leurs profondes diffrences. Le lecteur y trouvera matire rflexion sur notre modle national de res publica, sur ses racines ainsi que sur nombre d'ides reues.
 

 - 

.

Au XIXe sicle un prfet modle pour la satire
15
Quand un peuple a dtruit dans son sein
45
Les hommes du roi
72

-